Covid 19 : un cahier de rappel chez tous les restaurateurs de Charente-Maritime

Les nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie se multiplient à mesure que la situation sanitaire se dégrade partout sur le territoire. Les restaurateurs sont souvent les premiers visés et le dernier arrêté préfectoral de Charente-Maritime ne fait pas exception.

Tous les restaurateurs de Charente-Maritime doivent tenir à jour le cahier de rappel de leurs clients.
Tous les restaurateurs de Charente-Maritime doivent tenir à jour le cahier de rappel de leurs clients. © Agathe Tournoux/ France Télévisions
Décliner son identité à l’entrée des restaurants, c’est désormais obligatoire dans tout le département de Charente-Maritime. Un arrêté préfectoral paru le 23 octobre 2020 stipule l’obligation pour tous les restaurateurs de tenir un cahier de rappel avec les coordonnées de tous les clients de leur établissement. 

Faciliter la traçabilité du virus

Les restaurants sont considérés comme des lieux de rencontres et de rassemblements propices à la propagation de la covid 19. Plusieurs mesures plus ou moins contraignantes ont été mises en place depuis le déconfinement, le cahier de rappel est le dernier sur la liste… 

On a mis ce cahier ce matin, donc tous les clients mettent leur nom, prénom, numéro de téléphone, la date et l’heure d’arrivée. 

Youssef Ouarradi - restaurateur à Royan


Les restaurateurs doivent tenir ce registre de coordonnées pour permettre aux autorités de santé de remonter le plus rapidement possible les chaînes de contaminations et freiner la propagation du virus. Une mesure qui a pu faire ses preuves : 
 

Cette semaine, j’ai une cliente qui est venue manger, et en fin de soirée elle nous a appelé en nous disant qu’elle était allée chercher sa fille dans un centre et qu’elle était peut être cas contact… tout de suite on a mis la journée en rouge, si elle est positive, on va mettre en place les moyens qu’il faudra pour avertir les autres clients.

Valérie Counil- propriétaire d'un restaurant à Royan


Une fois le cas positif avéré, le restaurateur doit transmettre toutes les informations à la CPAM de sa région. Des brigades anti Covid, gérées par l’Assurance maladie, s'assurent ensuite de remonter toute la chaîne de contamination et de prévenir le maximum de personnes dites “cas contact”. Un tracing nécessaire dans la lutte contre l’épidémie. 

 

Protection des données

Déjà instauré dans plusieurs départements français, la cahier de rappel a suscité des inquiétudes quant à l'utilisation des données. La CNIL, Commision Nationale de l'Informatique et des Libertés, a fait paraître plusieurs recommandations afin de prévenir toutes dérives:  
  1. Collecter uniquement les données nécessaires, à savoir le nom et le numéro de téléphone ;
  2. Limiter l’utilisation des données à la seule transmission aux autorités sanitaires  (pas question de se créer une base clients pour envoyer des promotions) ;
  3. Informer les clients, notamment sur cette obligation nouvelle ;
  4. Limiter la conservation des données, avec une destruction après 14 jours ;
  5.  Sécuriser les données, c’est-à-dire privilégier les formulaires individuels pour chaque client, et de les conserver dans une armoire ou pièce fermée à clé, jamais à la vue des autres clients.
Sur son site la commision a publié un formulaire type pour aider les resstaurateurs dans la mise en place de cette nouvelle mesure. 

Les gérants et propriétaires d'établissements encourent une amende de 135 euros et jusqu'à une fermeture totale du restaurant si cette consigne n'est pas respectée. Le client lui ne risque rien en cas de fausse déclaration, les restaurateurs n'étant pas abiliter à vérifier l'identité des personnes. 

Le reportage à Royan d'Agathe Tournoux, Coralie Roland et Thierry Cormerais :
Charente-Maritime : le carnet de rappel instauré dans les tous les restaurants


 
Restaurants : le nouveau protocole sanitaire applicable sur tout le territoire
L'obligation de tenir un carnet de rappel pour tous les clients s'impose à tous les restaurateurs de France. Le protocole sanitaire oblige aussi les restaurateurs à ne pas accueillir plus de six clients assis à la même table.
Voici les principales règles concernant les restaurants édictées par le gouvernement. On peut retrouver l'intégralité des mesures sur le site service-public.fr.
  • Espace libre d'au moins 1  mètre entre les chaises de tables différentes, éventuellement complété par la mise en place d'écrans de protection.
  • Port de masque couvrant le nez, la bouche et le menton pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine (masque grand public en tissu réutilisable ou à usage médical répondant aux spécifications de l'Afnor).
  • Port de masque pour les clients jusqu'au service du premier plat, à remettre lors de leurs déplacements et entre les services.
  • 6 personnes maximum par table (au lieu de 10 jusqu'à présent).
  • Mise en place d'un cahier de rappel à l'entrée des restaurants qui conditionnera l'accès à l'établissement. 
  • Réservation en ligne ou par téléphone privilégiée.
  • Paiement à la table des consommateurs afin d'éviter les déplacements.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société