Déconfinement : les plages de Charente-Maritime accessibles sous conditions

Lors du point de situation à l'Hôtel de Matignon sur le déconfinement jeudi, le ministre de l'Intérieur a annoncé que les plages pourront être accessibles prochainement. Mais pas question encore d'aller poser sa serviette à côté de celle du voisin.
Le littoral atlantique, toujours très prisé
Le littoral atlantique, toujours très prisé © Marc Millet, France Télévisions
Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur a fixé les limites pour l'ouverture des plages lors du point presse à Matignon, jeudi : 

La règle générale restera la fermeture, mais le préfet pourra accorder au cas par cas un accès aux plages et lacs sur demandes des maires.
-Christophe Castaner , ministre de l'Intérieur.

Sur le littoral de Charente-Maritime, certains maires  étaient impatients de rouvrir leurs plages, d'autres un peu moins. Ce qui semble clair, c'est que le retour sur la plage ne sera pas comme avant. Hors de question d'aller poser sa serviette à côté de celle du voisin pour un  bain de soleil. Les consignes sanitaires devont être respectées, à commencer par la distanciation. L'accès aux plages devra être dynamique. Les utilisateurs pourront partiquer la marche, la baignade, la voile, le surf, le kite-surf, tout ce qui implique un mouvement, une activité. Les apéritifs entre amis autour d'un feu de camp face à la mer, il faudra oublier.

Les maires devront s'adresser à leur préfet


Dans un point presse qu'elle a tenu ce matin, Fabienne Buccio, préfète de Nouvelle Aquitaine a précisé la marche à suivre pour que les plages puissent être à nouveau accessibles. Les maires qui souhaitent ouvrir une ou plusieurs plages devront adresser au préfet de leur département un dossier complet presentant les aménagements qu'ils comptent mettre en place pour assurer le respect des gestes barrières et des mesures de sécurité sanitaire. Le préfet, avec l'avis du directeur de l'agence régionale de santé, examinera le dossier et donnera sa réponse.

Selon Fabienne Buccio, les plages ne seront pas ouvertes dès le 11 mai, mais cela pourrait être le cas le weekend suivant. Elle souhaite en tout cas que toutes les plages qui seront à nouveau accessibles le soient toutes en même temps dans un département.
Lionel Quillet, maire de Loix-en-Ré
Lionel Quillet, maire de Loix-en-Ré © Marc Millet, France Télévisions


Lionel Quillet, le maire de Loix-en-Ré ne cache pas sa satisfaction, même si les choses s'annoncent compliquées. Avec les autres maires de l'île, il déposera un dossier lundi à la préfecture. L'organisation de l'accès à la plage s'annonce très règlementé.

On fera peut-être une ouverture différenciée selon les horaires. Et puis il y a les marées, c'est compliqué.
-Lionel Quillet, maire de Loix-en-Ré.

Une avancée qui devrait plaire aux sportifs 


Sur l'Île de Ré, Antoine Albeau l'un des plus grands palmarès sportifs en France (25 fois champion du monde de planche à voile), rongeait son frein au bord de l'eau. Et même s'il se languissait de pouvoir reprendre la planche à voile, il a respecté le confinement. Mais il n'est pas resté inactif. Sur les réseaux sociaux , il donnait notamment des cours pour faire du sport en restant à la maison.

 

Il se réjouit de cette réouverture et souhaite que les choses aillent vite. Il dirige un club de voile sur l'Île de Ré et comme tous les autres professionnels du secteur il attend la reprise avec impatience.

Pour moi, comme pour toutes les écoles de voile la saison sera très courte. Il faut qu'on retravaille vite pour espérer sauver les meubles.
-Antoine Albeau.


De son côté, la Préfecture Maritime de l'Atlantique a publié un communiqué rappelant les règles de bases et les mesures sanitaires à tous ceux qui comptent reprendre rapidement la mer. Après plusieurs mois d'inactivité il est essentiel de vérifier l'état de son bateau et de son matériel.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral environnement déconfinement société sports nautiques sport thalassa sorties et loisirs