Confinement. Le maire de Saint-Pierre-d'Oléron veut rouvrir ses plages le 11 mai

Christophe Sueur, le maire de Saint-Pierre-d'Oléron, vient d'écrire au président de la République pour lui signifier qu'il prendra un arrêté municipal le 11 mai pour rouvrir les plages de sa commune.

Christophe Sueur - maire Saint-Pierre-d'Oléron
Christophe Sueur - maire Saint-Pierre-d'Oléron © Pierre Lahaye - France Télévisions
Christophe Sueur a pris sa décision. Il signera le 11 mai, date annoncée du déconfinement, un arrêté municipal pour autoriser l'accès aux plages de la commune. Il estime que  les mesures annoncées par le premier Ministre sur ce qui sera à nouveau autorisé à partir du 11 mai ne sont pas satisfaisantes. Selon lui, autoriser l'accès aux parcs, aux marchés, aux forêts alors que les plages seront toujours interdites est incohérent. Il s'en explique longuement dans cette lettre à Emmanuel Macron qu'il a partagée sur les réseaux sociaux.Il évoque "une nécessité, une mesure vitale pour une respiration d'air ventilé et pur."

Un arrêté illégal

Christophe Sueur le sait bien, cet arrêté sera illégal, puisqu'un arrêté préfectoral interdit aussi l'accès aux plages et que la parole du préfet, représentant de l'État, prime sur celle du maire. Mais il persiste.

 L'arrêté sera publié le 11 mai, je le maintiendrai, même si le préfet me dit qu'il est illégal.
- Christophe Sueur, maire de Saint-Pierre-d'Oléron

Selon les autorités, si les plages restent interdites après le 11 mai, c'est pour éviter l'afflux de vacanciers et de promeneurs. Pour Christophe Sueur, il faut faire confiance aux gens : "Soit il y a un périmètre de 100 kilomètres et tout le monde le respecte, je n'ai pas d'inquiétudes, soit il ne faut pas nous parler de déconfinement."

Eric Proust, maire de Saint-Georges-d'Oléron
Eric Proust, maire de Saint-Georges-d'Oléron © Pierre Lahaye - France Télévisions

Un avis que ne partage pas son collègue Éric Proust, le maire de Saint-Georges-d'Oléron. "Si on ouvre les plages, la conséquence c'est que les gens vont venir. Est-ce que nous, les maires, on a les moyens de faire respecter la distanciation sociale ?"

Est-ce que les maires ont les moyens de rouvrir les plages si il y a un arrêté préfectoral de fermeture?
- Éric Proust, maire de Saint-Georges-d'Oléron

Pour Christophe Sueur, il est nécessaire que les Oléronais retrouvent l'accès aux plages. Et il tient à le faire savoir.

Une plage de l'Île d'Oléron, déserte au moins jusqu'au 11 mai
Une plage de l'Île d'Oléron, déserte au moins jusqu'au 11 mai © Pierre Lahaye - France Télévisions

Se rendre sur l'Île d'Oléron (hors confinement)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter