Cet article date de plus de 6 ans

Départementales : les enjeux en Charente-Maritime

La Charente-Maritime est à droite depuis 30 ans. Dirigée par Dominique Bussereau, peut-elle basculer à gauche? Avec les divisions dans les deux camps, tout est possible. Les dossiers sensibles comme l'A831 et la fiscalité alimentent la campagne. Carte interactive et enjeux.
La Charente-Maritime compte désormais 27 cantons. 234 candidats se présentent pour décrocher 54 sièges.


Droite et gauche partent divisées

Pour les observateurs politiques, le département littoral a peu de chance de basculer à gauche malgré les divisions de la droite au pouvoir.
En effet, dans sept cantons, l'UDI se présente face à l'UMP. Une spécificité pour ce département quand dans le reste de la région Poitou-Charentes, la droite part unie.

Mais voilà en face, la gauche aussi est divisée. Pas d'accord entre le PS et Europe Ecologie Les Verts. Le socialiste,  Mickaël Vallet, chef du groupe d'opposition au Conseil général le déplore. " A gauche, l'union est toujours un combat qu'il faut mener. On se sent un peu seul parfois", confiait-il à Jérome Vilain sur le plateau de La Voix est Libre sur France 3 Poitou-Charentes samedi dernier. 
"La loi Macron par exemple ne fonctionne pas pour nous", lui répond Stéphane Trifiletti, porte-parole EELV 17. 


 

Dans la série sujets qui fâchent, arrive en tête le projet de l' A831. "Si cette autoroute voit le jour, il y aura plus de kilomètres de bitume que de plage en Charente-Maritime", s'inquiète l'écologiste. " Ce n'est pas fait, rétorque Mickaël Vallet. Son prix déterminera sa faisabilité".

 Le divers droite Loïc Girard confirme : " on fera le point quand le coût sera connu. Mais beaucoup d'élus de droite comme de gauche sont pour." Et Jean-Marc de Lacoste Lareymondie, le candidat FN de surenchérir : ""le problème numéro 1 est de désengorger Marans, pas de construire une autoroute entre Nantes et Bordeaux". 


Le FN seul face à l'UMP dans le canton de Saint-Porchaire

Le Front national de la Charente-Maritime surfe sur son score obtenu aux Européennes avec notamment les 29,51% à  Marennes. Pour la première fois le parti d'Extrême-Droite présente des candidats partout. Dans le canton de Saint-Porchaire, le FN affrontera seul l' UMP. Pas de candidat de gauche. Un couac fâcheux pour le parti socialiste et Europe Ecologie les verts qui n'ont pas réussi à trouver de candidat. 


Moins d'un électeur sur deux a voté aux cantonales de 2011

Fiscalité, incinérateurs, port de la Cotinière, péage sur le pont de l'Ile d'Oléron... les sujets de débat sont multiples et concernent directement les citoyens de la Charente-Maritime. Mais au premier tour des élections cantonales de 2011, seuls 45 % d'entre eux avaient voté. Qu'en sera-t-il dimanche? 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique