Cet article date de plus de 8 ans

Des caméras pour lutter contre les incendies en Charente-Maritime

Les premiers feux de forêt importants de l'été ont démarré en Charente-Maritime. A St Georges de Didonne et près de Matha, les pompiers sont parvenus à maîtriser des feux de broussaille. Pour éviter des incendies difficiles à maîtriser, la solution provient de l'installation de caméras vidéo. 
Plusieurs hectares de broussailles et plusieurs tonnes de botte de pailles ont été détruits ces dernières heures. Spectacle habituel dans cette période estivale où la végétation sèche et peut s'enflammer à la moindre étincelle.
Pour circonscrire ces incendies le plus rapidement possible, un nouveau dispositif de surveillance a été mis en place sur la presqu'île d' Arvert, au sud de la Charente-Maritime.

ADELIE (Alarme Détection et Localisation des Incendies) permet de surveiller l'ensemble des massifs forestiers de l'Île de Ré, d'Oléron, de La Lande et de la Double-Saintongeaise. Ce dispositif fonctionne avec des caméras dotées de capteurs numériques très performants pour détecter la présence de fumées dans la végétation. De jour comme de nuit, une alarme alerte un opérateur de garde en cas de départ de feu.

Une très utile avancée technologique à disposition des pompiers pour visualiser en direct le développement d'un incendie et anticiper leurs opérations de combat contre le feu.

Démonstration à La Palmyre avec ce reportage de Marine Rondonnier et Patrick Mesner.

Des caméras pour lutter contre les incendies en Charente-Maritime

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement incendie