Grâce à Gaëtan Roussel, Bashung et Gainsbourg vont revivre aux Francos

Gaëtan Roussel (ex Louise Attaque) au festival des Eurockéennes / © Maxppp
Gaëtan Roussel (ex Louise Attaque) au festival des Eurockéennes / © Maxppp

Pour les Francofolies de La Rochelle, Gaëtan Roussel a accepté de recréer "Play Blessures", un album-culte né de la rencontre entre Alain Bashung et Serge Gainsbourg,. Retour sur l'histoire d'un défi.

Par Bernard Dussol

Avec AFP

"C'est le festival qui m'a proposé cette idée. J'ai dit oui avec enthousiasme", confie Gaëtan Roussel, profondément marqué par sa rencontre avec Bashung. L'ancien chanteur de Louise Attaque a été l'un des derniers à collaborer avec le musicien disparu en 2009, écrivant et réalisant la majeure partie de son dernier album, "Bleu Pétrole".

"Re-Play Blessures" sera un des concerts les plus attendus de la 28e édition des Francos. Le festival veut accentuer sa politique de création et s'est doté cette année d'une nouvelle équipe de programmateurs dont une proche collaboratrice de Gaëtan Roussel, spécialisée dans ce type de spectacles.


Recréer sur scène "Play blessures" est un pari ambitieux.

Publié en 1982, ce troisième album est un disque charnière dans le parcours du chanteur. Alors qu'il venait de se faire connaître du grand public avec "Gaby oh Gaby" et "Vertige de l'amour", Bashung a décidé de se détourner de la voie toute tracée vers le succès. Difficile d'accès, sombre et froid "Play Blessures" a été mal accueilli par la critique et le public à sa sortie, avant de gagner au fil des ans le statut d'album "culte".

"Play Blessures" dégage une liberté artistique et créative exceptionnelle", d'après Gaëtan Roussel, pour qui "c'est un des premiers albums de rock en français qui a poussé les murs, ouvert les portes".
Alain Bashung a eu envie de se réinventer. Il a fait son premier disque d'artiste. Ensuite il a poursuivi cette démarche-là : démarrer sur une feuille blanche à chaque fois. 
"C'est un disque qui m'a beaucoup accompagné même si je ne l'ai pas forcément injecté dans ce que j'essaie de faire en groupe ou en solo. Même s'il est sombre, ce disque fait du bien. Il dégage énormément d'émotion", ajoute-t-il.


Des antisèches pour se souvenir des paroles

Le chanteur confie avoir eu des difficultés à retenir les paroles des chansons, des fulgurances souvent hermétiques.
"C'est venu petit à petit avec les sonorités, mais j'ai longtemps dû avoir des antisèches", reconnaît-il.
Sur scène, les titres seront joués dans l'ordre, avec les guitares plutôt rockabilly et les sons très froids des boîtes à rythmes.

Gaëtan  Roussel a constitué une équipe spécialement pour ce projet. Le guitariste Philippe Almosnino, qui a participé au groupe de Gaëtan Roussel "Tarmac", et le producteur électro Benjamin Lebeau, un des collaborateurs de son premier album solo, sont notamment de l'aventure.
"On jouera sur les effets de lumière, des jeux d'ombre ou de saturations", détaille Gaëtan Roussel. 
"Après le set d'une heure, je ferai trois ou quatre titres de "Bleu Pétrole". Nous changerons d'ambiance, nous irons vers plus d'acoustique", explique-t-il.

Créé uniquement pour le festival, "Re-Play Blessures" ne sera joué qu'à La Rochelle, pour deux représentations les 13 et 14 juillet.
Un concert qui s'annonce comme un point d'orgue dans cette nouvelle édition des Francofolies.

Et pour attendre, un duo acoustique entre les deux artistes avec Gaëtan Roussel qui accompagne Alain Bashung à la guitare sur "Trapèze",l'un des titres de son dernier album : "Bleu pétrole"
Grâce à Gaëtan Roussel, Bashung et Gainsbourg vont revivre aux Francos

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus