Hommage aux sauveteurs de la SNSM ce jeudi : les cornes de brume retentissent aussi à La Rochelle

Des fleurs ont été déposées à hauteur du lieu où a eu lieu le naufrage de la vedette des sauveteurs SNSM sortie le 7 juin 2019 pour porter secours secours à un bateau de pêche. Les Sables-d'Olonne, 10 juin 2019. / © Grégory Jullian, MaxPPP
Des fleurs ont été déposées à hauteur du lieu où a eu lieu le naufrage de la vedette des sauveteurs SNSM sortie le 7 juin 2019 pour porter secours secours à un bateau de pêche. Les Sables-d'Olonne, 10 juin 2019. / © Grégory Jullian, MaxPPP

Alors qu'un nouvel hommage aux sauveteurs de la SNSM disparu en mer, est rendu ce jeudi aux Sables d'Olonne, les cornes de brume retentiront sur le littoral Atlantique vers 11h30. Vous pouvez suivre la cérémonie en direct sur notre site.

Par Valérie Prétot

Un nouvel hommage aux sauveteurs de la SNSM est rendu ce jeudi aux Sables d’Olonne. Après la marche de lundi qui a réuni 15 000 personnes dans les rues de la cité balnéaire, le président de la République Emmanuel Macron est attendu ce matin pour honorer la mémoire des trois sauveteurs, qui ont péri en mer vendredi alors qu’ils portaient assistance à un pêcheur de La Cotinière, toujours porté disparu. 

Les cornes de brume des sauveteurs en mer de La Rochelle 

A La Rochelle, les drapeaux sont en berne et les cornes de brune ont retenti en fin de matinée comme sur tout le littoral Atlantique. 
De nombreux marins ont tenu à rendre cet hommage, à quai ou à bord de leur bateau.
© Laurence Couvrand, FTV
© Laurence Couvrand, FTV
Ecoutez Patrice Bernier, maître port Port de plaisance de La Rochelle.
Hommage SNSM

 
Ce jeudi matin à partir de 11h25, vous pouvez suivre en direct depuis Les Sables d'Olonne (Vendée) la cérémonie qui se déroule sur le site du prieuré Saint-Nicolas. 
 
N'oubliez pas de mettre NoA dans vos chaînes favorites et en raccourci direct sur votre smartphone !
N'oubliez pas de mettre NoA dans vos chaînes favorites et en raccourci direct sur votre smartphone !

 

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus