Cet article date de plus de 3 ans

Le bras de fer continue continue entre Dolus d'Oléron et Mc Donald's

Nouvel épisode dans le conflit qui oppose la mairie de Dolus d'Oléron et Mc Donald's. Après avoir refusé de délivrer le permis de construire au géant de la restauration rapide, le maire vient de provisionner 131 000 euros pour payer les astreintes arbitrées par la justice

Le permis de construire du McDo est signé
Le permis de construire du McDo est signé © Maxppp
C'est un dossier qui fait partie désormais des serpents de mer. Un conflit entre la commune de Dolus d'Oléron et le géant de la restauration rapide Mc Donald's.
Dans les rues de Dolus, le sujet divise tout autant chez les habitants. Et pour cause, la commune est en plein émoi après un nouveau rebondissement.

Dernier épisode, le maire vient de provisionner 131 000 euros sur le budget municipal pour payer les astreintes suite à son refus de signer le permis de construire pour l'enseigne Mc Donald's.

Alternative possible à l'enseigne américaine : le site de la cailletière. Une ancienne colonie de vacances laissée à l'abandon pendant des années. Le projet : un restaurant local à moindre prix, avec des produits locaux, un cirque, des concerts, du wifi gratuit et un skate parc en 2018 pour attirer les jeunes de l'île.

Parce que pour l'instant Mc Donald's reste sur le continent.

Le reportage d'Olivier Riou, Didier Gomez et Sandy Renault
Intervenants : Daniel Richard, Dolusien à la retraite, Maxime Grivel
Cafetier à Dolus, Grégory Gendre, Maire de Dolus d’Oléron, Angel Dehemmault-Mureault, Collectif La Cailletière



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société polémique