Saison touristique : Oléron fait le plein

Depuis le début des vacances scolaire, l'île d'Oléron est une destination prisée par les touristes. Une saison qui bat son plein pour le plus grand bonheur des professionnels du tourisme. 

Image d'illustration
Image d'illustration © IP3 PRESS/MAXPPP
Il est encore trop tôt pour donner des chiffres, mais sur l'île d'Oléron, tout le monde s’accorde pour dire que les touristes viennent en nombre depuis le 1er juillet. D'ordinaire, la saison touristique commence réellement à partir du 20 juillet. Cette année, c'est beaucoup plus tôt.

"Il y a des jours nous réalisons un chiffre d’affaires équivalent à celui du mois d'août. On n'avait pas vu ça depuis au moins 10 ans", explique une commerçante de Saint-Pierre-d’Oléron.

Des vacances plus longues


Autre particularité cette année, les locations saisonnières sont prises d’assaut et pour plusieurs semaines.

En général, la durée moyenne d’une location c’est une semaine. En ce moment, les clients restent entre 15 jours et trois semaines on n'avait pas vu ça depuis des décennies. 

Christophe, gérant d’une agence de location

 

Un week-end de quatre jours et une fréquentation qui s’envole


Le week-end du 14 juillet, tous étaient complets. Les hôtels, restaurants ou encore camping ont été pris d'assaut par les vacanciers. Mais, contrairement à la situation dans les grandes villes du littoral, les touristes sont restés après le week-end et la saison bat son plein. 

Cette année, on sent que les gens ont besoin d’évasion de prendre l’air et de consommer. Clairement  les chiffres sont largement supérieurs à ceux de l’année dernière à la même époque. Avec une particularité pour nous qui promenons des gens en mer la demande est plus forte pour aller passer la journée sur l’île d’Aix que de faire le tour du Fort Boyard.

Yann Perrotet, armateur de navire à passagers

 

Inquiétude autour d'une potentielle reprise de l'épidémie. 


Cette forte fréquentation de l'île ne rassure pas tout le monde. Beaucoup de personnes s’inquiètent de l'apparition d'un éventuel cluster. 

Depuis quelques jours les gens deviennent plus raisonnables. Tout le monde porte un masque dans les lieux clos ce qui n’était pas le cas début juillet. C'est rassurant quand même.

Un commerçant de Boyardville


Aujourd'hui, le commerçant oblige ses clients à porter un masque pour entrer dans ses locaux. "C'est normal quand on voit que certains pays ou certaines villes reconfinnent la population, on n'a surtout pas envie de revivre ça en pleine saison !" s'exclame ce dernier. 

Les années précédentes l’île d’Oléron accueillait jusqu’à 350 000 touristes. Avec ce début de saison sur les chapeaux de roues, ce chiffre pourrait bien être dépassé au mois d'août. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie