• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ile de Ré : des écopièges pour les chenilles processionnaires

Chaque nid compte au moins 200 chenilles / © Capture d'écran France 3 Atlantique
Chaque nid compte au moins 200 chenilles / © Capture d'écran France 3 Atlantique

Elles sont en pleine migration. D'octobre à mai, les chenilles processionnaires très urticantes pour l'Homme sortent de leurs cocons pour descendre le long des pins. La Communauté de communes de l'Ile de Ré distribue des écopièges pour capturer les chenilles.

Par Marine Rondonnier

Des écopièges financés par l'écotaxe du péage du pont de l'Ile de Ré. L'idée vient de la Communauté de communes de l'Ile de Ré qui est partie en croisade contre les chenilles processionnaires. 


Chaque nid contient près de 200 chenilles

Les chenilles processionnaires sont très urticantes pour l'Homme et peuvent être mortelles pour les animaux domestiques. Il n'y en a pas plus cette année mais comme l'épendange aérien est interdit depuis 2012 sur l'Ile de Ré, cet écopiège est une piste pour lutter contre la migration des chenilles processionnaires qui dure d'octobre à mai. 
Les écopièges sont distribués gratuitement par la Communauté de communes de l'Ile de Ré / © Capture d'écran France 3 Atlantique
Les écopièges sont distribués gratuitement par la Communauté de communes de l'Ile de Ré / © Capture d'écran France 3 Atlantique


Reportage de Valérie Prétot, Joel Bouchon et Nadine Pagnoux-Tourret : 
Intervenants : 
- Sylvie Dubois, directrice environnement communauté de communes de l'Ile de Ré
- Mickaël Gamarde, éco-garde service environnement communauté de communes de l'Ile de Ré


Contact : Communauté de communes de l'Ile de Ré  05 46 09  00 97
Ile de Ré : des écopièges pour les chenilles processionnaires
Un reportage de Valérie Prétot, Joel Bouchon et Nadine Pagnoux-Tourret



Sur le même sujet

Des plages toujours fermées sur la côte basque ce dimanche, un phénomène qui pourrait se répéter

Les + Lus