Deux tortues caouannes remises à l'eau ce vendredi matin sur l'île de Ré

Publié le
Écrit par Sophie Goux et Éric Vallet

Moana et Légende ont retrouvé l'océan Atlantique. Ces deux tortues caouannes juvéniles ont été prises en charge et soignées par l'aquarium de la Rochelle.

Elles ont passé quelques mois dans le centre d'études et de soins des tortues marines de l'aquarium de La Rochelle, et ce vendredi matin, enfin, le grand bain. Moana et Légende deux tortues caouannes juvéniles ont été remises à l'eau sur l'île de Ré.

Légende est une miraculée, elle a été capturée une première fois au large de l'île d'Oléron, puis remise à l'eau avant de s'échouer sur une plage de Mimizan. Le centre d'études et de soin lui a redonné une meilleure forme pour affronter l'océan.

De nombreux enfants et badauds étaient rassemblés sur la plage de Saint-Clément-des-Baleines pour assister à la remise à l'eau.

Les deux tortues sont équipés d'émetteurs qu'elles vont garder quelques mois et qui permettront de connaitre leur cheminement " Lorsque la tortue remonte à la surface pour respirer, son capteur va envoyer des signaux aux satellites qui vont ensuite les retransmettre à un centre de localisation." explique Florence Dell 'Amico biologiste marine à l'aquarium.

C'est ainsi que l'on sait que les tortues caouannes restent l'été le long de la côte atlantique où elles trouvent de la nourriture en abondance, ensuite, elle partent passer l'hiver dans les Caraïbes, leurs eaux de naissance.

Le choix de la plage de Saint-Clément-des-Baleines n'est pas tout à fait un hasard, c'est ce que nous explique Ambre Coutant-Bénier, la directrice de l'Aquarium de La Rochelle "à marée descendante, comme on est à la pointe de l'île de Ré, elle peuvent rapidement aller au large et ne pas rester bloquées dans les Pertuis."

En espérant que cette fois, elles choisissent toutes les deux de repartir dans le grand bleu.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité