• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ile d'Oléron : des tee-shirts à l'effigie du coq Maurice

Plus d'une cinquantaine de tee-shirts ont été vendus en une semaine. / © Pascal Simon, FTV
Plus d'une cinquantaine de tee-shirts ont été vendus en une semaine. / © Pascal Simon, FTV

Sur l'île d'Oléron, la mobilisation continue en faveur du coq Maurice. Après la création d'une association de soutien à la propriétaire du coq, c'est un commerçant qui s'engage à ses côtés en vendant des tee-shirts à l'effigie du coq.

Par Valérie Prétot

Benoit Guitton, un commerçant de Saint-Pierre d'Oléron commercialise des tee-shirts qu'il a fait éditer à l'effigie du coq Maurice. Différents slogans sont floqués sur les vêtements comme Let me Sing, Laissez-moi chanter! en référence à cette polémique qui oppose la propriétaire du coq Maurice à l'un de ses voisins qui a porté l'affaire devant la justice pour nuisances sonores matinales.
L'un des slogans inscrit sur les tee-shirts / © Pascal Simon, FTV
L'un des slogans inscrit sur les tee-shirts / © Pascal Simon, FTV
Le commerçant de l'île d'Oléron  s'est engagé à reverser au collectif de défense qui s'est formé autour de la propriétaire de Maurice, toute la marge récupérée sur les ventes.
Les explications de Benoit Guitton.
Le coq Maurice
L'audience s'est déroulée devant le tribunal de Rochefort début juillet. Corinne Fesseau connaîtra la décision de justice le 5 septembre prochain.
En attendant, le collectif de défense, continue de militer sur l'île d'Oléron, pour défendre les bruits de la ruralité. 
Corinne Fesseau avec son coq Maurice à Saint-Pierre-d'Oléron, le 5 juin 2019. / © Xavier Léoty, AFP
Corinne Fesseau avec son coq Maurice à Saint-Pierre-d'Oléron, le 5 juin 2019. / © Xavier Léoty, AFP

Je me bats pour mon coq Maurice mais aussi pour la ruralité, il faut qu'on garde les bruits de la campagne, les cloches, les vaches, les coqs mais aussi les grenouilles,
-Corinne Fesseau, propriétaire du coq Maurice.

La réaction de Corinne Fesseau, propriétaire du Coq Maurice.
Corinne Fesseau, propriétaire du coq Maurice
Le reportage de Frédéric Cartaud, Pascal Simon et Alexandre Liégard.
Des tee-shirts pour le coq Maurice
Peu avant le procès, Maurice avait déjà suscité une vague de solidarité parmi les propriétaires de coqs, certains se disant prêts à faire le déplacement à Rochefort lors de l'audience.

Une dimension internationale


En deux ans et demi, cette affaire de nuisance sonore a pris une dimension internationale. Ce conflit de l'île d'Oléron cristalise les tensions entre ruraux et citadins.
Le 23 juin dernier, le New York Times s'était intéressé au coq Maurice. Le célèbre quotidien américain avait publié un article intitulé "The Rooster Must Be Defended’: France’s Culture Clash Reaches a Coop". L'article relatait un sujet de société celui de la ruralité où les modes de vies dérangent parfois des citadins propriétaires de résidences secondaires.
Adam Nossiter, le journaliste américain soulignait que "le coq est devenu le symbole d'un éternel conflit français entre ceux pour qui, la campagne est un simple décor de villégiature et ceux qui y vivent vraiment". 

Sur le même sujet

Corinne Fesseau, propriétaire du coq Maurice

Les + Lus