• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Incendie à Bédenac en Charente-Maritime : la gendarmerie lance un appel à témoins

Plus de 400 sapeurs-pompiers avaient été mobilisés pour éteindre le feu autour de Bédenac / © Anthony Halpern / FTV
Plus de 400 sapeurs-pompiers avaient été mobilisés pour éteindre le feu autour de Bédenac / © Anthony Halpern / FTV

Suite aux incendies qui ont ravagé 205 hectares de forêt au sud de la Charente-Maritime, entre Bédenac et Clérac, du 4 au 6 septembre, les gendarmes lancent un appel à témoins. 

Par Emma Derome

L'incendie avait secoué le sud de la Charente-Maritime, la semaine dernière. Du 4 au 6 septembre, le feu a consumé 205 hectares de forêt de pins et de feuillus autour de Bédenac. Ce mardi, les gendarmes lancent un appel à témoins. 

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Saintes. La gendarmerie de Montendre appelle toute personne sur place au moment des faits pouvant apporter des renseignements utiles à l’enquête à contacter les enquêteurs.

"Il y avait beaucoup de gens autour de la zone incendiée. Nous lançons cet appel pour éventuellement recueillir des informations auxquelles nous n'avons pas eu accès pour le moment, précisent les gendarmes. Certaines personnes ont peut-être vu des choses, des situations inhabituelles, un comportement suspect, un individu dans un chemin de forêt... sans penser à nous en référer."

Le 5 septembre, on apprenait que la piste criminelle était privilégiée, compte tenu de quatre départs de feu dans une zone de 10km autour de Bédenac. Aujourd'hui, les gendarmes se veulent plus prudents. Ils sont à la recherche de témoins de tout comportement dangereux qui aurait pu avoir lieu sur la zone : jet de mégot de cigarette, feu de camp...

Cet appel concerne également le sud de la Charente et le nord de la Gironde. Les propriétaires des parcelles incendiées peuvent également se manifester pour déposer plainte. Le numéro à contacter est le suivant : 05 46 49 40 27.
 

Quelques images capturées au drone par les pompiers de la Charente-Maritime : 


Depuis 19 heures lundi, le dispositif des secours pour traiter les reprises de feu a été levé. Au total, 450 pompiers ont été mobilisés pour éteindre le feu. Des habitations avaient été évacuées. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Guillaume de Conti, viticulteur

Les + Lus