L'Hermione cache ses équipements modernes

A quelques jours du départ de l'Hermione de Rochefort pour une première navigation, nous démarrons la mise en ligne d'une série de reportages consacrés à la réplique du bateau de La Fayette. Aujourd'hui, plongée dans les cales de la frégate où se dissimule une technologie très contemporaine. 

© Charente Maritime Tourisme CC-BY-NC-SA
Prévu en 2015, le voyage de l'Hermione aux USA sur les traces de La Fayette sera un rendez-vous symbolique fort, directement relié au patrimoine maritime français et à une page historique des relations de notre pays avec les Etats-Unis d'Amérique.

La réalisation de ce voyage transatlantique représente la part du rêve et l'aboutissement de longues années d'engagement pour des dizaines de femmes et d'hommes qui ont apporté leur contribution financière ou technique pour que ce projet aboutisse.

Pour autant, le bateau a subi de profondes modifications par rapport à l'original. Car il n'est pas seulement question de réussir à traverser à la voile un océan sur un navire conçu au XVIIIème siècle et reconstruit à l'identique au XXIème siècle. Avec sa coque de chêne, sa cathédrale de voiles, son gréement à l'ancienne, ses canons d'époque, et un équipage de plus de 70 hommes à son bord, l'Hermione n'est pas qu'une réplique exacte de la frégate de La Fayette mais un bateau doté des équipements les plus modernes de navigation.

Ces adaptations, rendues obligatoires par la réglementation, sont là pour garantir la sécurité et améliorer la vie à bord de l'équipage d'aujourd'hui, comme le montre ce reportage de F3 Atlantique.
durée de la vidéo: 02 min 11
Les équipements modernes de l'Hermione



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hermione patrimoine