Coronavirus. Les ostréiculteurs lancent une campagne de communication suite à l'effondrement de leurs ventes

Alors que les ostréiculteurs de Charente-Maritime enregistrent un effondrement de leur chiffre d'affaires estimé à 80%, certains professionnels lancent une campagne de communication pour la promotion des huîtres.

Ramassage des poches à Marennes
Ramassage des poches à Marennes © Alexandre MARCHI, MaxPPP
Dégustation dans les cabanes interdite, restaurants fermés, marchés annulés, l'ostréiculture est durement frappée par la crise sanitaire. 
En Charente-Maritime, la chute est considérable selon le Comité régional de la conchyliculture. 
"Selon le profil de l'entreprise, on estime la baisse du chiffre d'affaires à environ 80%. Tout bloque actuellement, les gens ne consomment plus de la même manière. Les ventes directes ont fortement baissé car il y a des mairies qui ferment les marchés", avertit Laurent Chiron, président du groupement qualité Marennes-Oléron.

Un risque d'effondrement des cours 

Alors que les ventes dévissent, le Comité régional de la conchyliculture constate que les producteurs n'ont pas le choix, ils doivent stocker les huîtres qui ne sont pas vendues avec un risque d'effondrement des cours lorsque le marché reprendra.

Les prix auront du mal à résister, il faut que l'Etat nous aide pour que les prix ne chutent pas et que certains ne vendent pas à prix coutant pour écouler les stocks, environ 100.000 tonnes d'huîtres sont consommées par an, sur ce marché, il y aura forcément un surstock. La question est de savoir comment on va réguler ce surstock à la sortie de la crise.
Laurent Chiron, président du groupement qualité Marennes-Oléron

Une campagne sur les réseaux sociaux 

Fanny Marié, ostréicultrice installée aux Boucholeurs en Charente-Maritime, le confirme : le confinement a engendré des difficultés pour la commercialisation.

On a des points de vente isolés qui étaient sur le domaine public et qui sont désormais interdits devant les boulangeries ou les buralistes par exemple. Les drives des grandes surfaces ne nous ont pas référencés non plus,
- Fanny Marié, ostréicultrice

Pour tenter de contrer les difficultés de commercialisation des huîtres, les ostréiculteurs de Charente-Maritime, notamment Huîtres Charente-Maritime, ont lancé une campagne de communication sur les réseaux sociaux et plus particulièrement via leur page Facebook et leur compte Instagram.
"Dix bonnes raisons de manger des huîtres pendant le confinement", "En manque d'huîtres ?",  "Il paraît que les huîtres sont aphrodisiaques". Les professionnels ont imaginé quelques formules choc pour reconquérir les consommateurs confinés.
Une photo de la campagne de communication lancée sur les réseaux sociaux.
Une photo de la campagne de communication lancée sur les réseaux sociaux. © Huîtres Charente-Maritime
Huîtres Charente-Maritime poste régulièrement des messages pour inciter les consommateurs à manger des huîtres. La marque convie les internautes, chaque soir, à partager des #ApéroHuîtres. Les invitations peuvent être relayées et partagées.

On les invite à nous retrouver sur les différents points de vente toujours autorisés. On a lancé aussi des Apéro huîtres pour inciter les gens à intégrer les huîtres au moment des rassemblements virtuels sur les réseaux sociaux. On a aussi créé une campagne sur les bienfaits des huîtres sur la santé,
Fanny Marié, présidente des Huîtres de Charente-Maritime

La campagne est relayée sur les réseaux sociaux, ici une invitation à partager virtuellement un moment convivial en dégustant des huîtres.

Où trouver des huîtres pendant le confinement ?

La plateforme des produits locaux par la région Nouvelle-Aquitaine 
Livraisons Express
Mangeons local, mangeons solidaire
Envie de mer 
La ruche qui dit oui
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société ostréiculture agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter