Coronavirus. Une salariée de la grande distribution chante son confinement et son travail

Pour beaucoup d’entre nous, le confinement est aussi l’occasion d’exercer sa créativité. Lily Jes est de ceux-là. Cette salariée d’un hypermarché de Charente Maritime, a composé une chanson et réalisé un clip. Elle ne s’attendait pas à un tel succès.

Capture d'écran "Depuis le Covid"
Capture d'écran "Depuis le Covid" © Lily Jes
Le temps est long quand on ne peut pas sortir. Alors, un dimanche de confinement, Lily Jes gratte sa guitare et joue quelques accords. Petit à petit une mélodie prend vie et Lily écrit les paroles de sa chanson. A 32 ans, la jeune femme n’en est pas à son coup d’essai, elle compose souvent des musiques juste pour le plaisir. Celle-ci va connaître une toute autre histoire.

Plusieurs milliers de vues

Depuis qu’elle a publié son clip, le 1er avril dernier, Lily Jes a reçu de nombreux messages. Le nombre de vues de sa vidéo augmente de jour en jour. 

C’est la première fois que j’ai autant de réactions et de témoignages de sympathie, ça me touche beaucoup. Je ne pensais pas que ça aurait autant de succès, je suis très contente que les gens s’intéressent à ce qu’on fait. Lily Jes

Depuis le covid - Lily Jes
Certes, Lily a une jolie voix mais le succès de sa chanson « Depuis le Covid », vient du fait qu’elle parle de son quotidien. Un quotidien qui est un peu le nôtre, un quotidien qui touche surtout beaucoup de salariés de la grande distribution. Lily nous confie avoir reçu des messages de proches bien sûr, mais aussi d’inconnus qui se reconnaissent dans son texte.

Quand j’ai écouté vos paroles, ça m’a vraiment fait ressentir mon vécu actuel, lui écrit Caroline, une caissière.

Lily a réalisé sa vidéo seule. Composition, enregistrement, tournage, montage… elle a tout fait en trois jours en plus de ses journées de travail. Pour cette cheffe d’équipe qui officie chaque jour au rayon poissonnerie de son hypermarché de Beaulieu, en Charente Maritime, le succès de sa chanson est une source de reconnaissance et de fierté.

 « Le matin ça me donne envie de sortir pour aller travailler. Je n’ai pas d’angoisse par rapport au Coronavirus, on a des consignes de sécurité et, par rapport à d’autres, on a l’avantage d’avoir notre salaire. On n’est pas en première ligne comme les soignants, mais là, les gens se rendent compte que notre travail est important pour qu’ils puissent manger. C’est très valorisant, c’est une grande fierté. »

Malgré tout, dans sa chanson, Lily ne se prive pas de pointer les comportements de certains clients. Aux premières heures du confinement, elle a vu les cohues, les rayons vidés et elle a dû subir au téléphone les insultes d’un client mécontent.
Depuis la vie s’est organisée, les contacts avec les clients se font plus rares, consignes de sécurité sanitaires obligent. La plupart de ses collègues ont été redéployés sur les préparations pour le drive de l’établissement.
La direction du magasin, tout comme son employeur, la Coop Atlantique, relaient son clip vidéo sur leurs pages Facebook. Contacté par téléphone, un représentant de la Coop Atlantique souligne une initiative positive à laquelle s’identifient beaucoup de salariés.
Lundi matin, Lily Jes va reprendre la route vers Beaulieu afin d’y préparer le poisson pour les clients de son hypermarché. Sur la route, elle pensera à sa famille qui vit confinée dans le sud de la Vienne. A ses amis aussi. Lily a pour projet d’enregistrer une nouvelle chanson avec eux, dès la fin du confinement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société musique culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter