Des « Mini sauveteurs » formés sur la plage des Minimes à La Rochelle

La Macif et la SNSM partent à la rencontre des enfants de 7 à 12 ans sur les plages cet été. Une manière d’apprendre les gestes de premier secours dès le plus jeune âge et de sensibiliser chacun, y compris les parents.
Sur la plage des Minimes, à La Rochelle, les enfants de 7 à 12 ans viennent apprendre les gestes de premiers secours au cours de l'opération "Mini sauveteurs".
Sur la plage des Minimes, à La Rochelle, les enfants de 7 à 12 ans viennent apprendre les gestes de premiers secours au cours de l'opération "Mini sauveteurs". © Malvina Raud - France Télévisions

Il n’est jamais trop tôt pour avoir les bons réflexes. C’est le sens de l’opération "Mini sauveteurs", à l’initiative de la Macif et de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Tout au long de l’été, les sauveteurs en mers sillonnent les plages de France afin de transmettre les bons gestes. Le 31 juillet et le 1er août 2021, ils font escale à La Rochelle, sur la plage des Minimes.

"On veut apprendre à sauver les gens qui se noient !" Plein d’enthousiasme, plus d’une centaine d’enfants - de 7 à 12 ans - étaient présents sur la plage des Minimes. Objectif : leur donner un premier niveau de connaissance en matière de secourisme. Mais pas seulement, en touchant les enfants, on sensibilise aussi indirectement les parents. "Certains parents viennent et sont très heureux de réviser, pour d’autres c’est une découverte complète", constate Camille Roy, nageuse-sauveteuse.

Petit cours sur les numéros d'urgence avec les nageurs-sauveteurs. Des numéros à connaître absolument.
Petit cours sur les numéros d'urgence avec les nageurs-sauveteurs. Des numéros à connaître absolument. © Malvina Raud - France Télévisions

C’est la deuxième édition de l’opération "Mini sauveteurs". Après une édition 2019 réussie où plus de 1 000 enfants ont été formés aux gestes de premier secours, 2020 et la pandémie de Covid-19 a marqué un coup d’arrêt. Cette année la tournée repart, sur les plages de la Méditerranée et celles de la côte Ouest en remontant jusqu’à La Rochelle. "La Macif est partenaire de la SNSM depuis 35 ans. L’idée à germée il y a 3 ans, nous voulions aller à la rencontre des enfants et des parents directement sur les plages. C’est une opération qu’on voudrait étendre", raconte Éric Bouffard, responsable du domaine prévention à la Macif. Il veut ainsi couvrir toutes les plages française dès l’année prochaine.

Un diplôme de "Mini sauveteurs" à la clé

Sur le sable, attentifs, les enfants observent, participent en répondant aux questions puis pratiquent. Au programme : rappel des numéros d’urgence, position latérale de sécurité, massage cardiaque et même initiation à un défibrillateur semi-automatique. "Ce sont des gestes à connaître. Le tout est de ne pas laisser quelqu’un qui fait un malaise sans rien faire. Même s’ils ne retiennent pas tout, ils vont se souvenirs de petites choses et, surtout, on leur dit que le plus important c’est de connaître les numéros d’urgence", explique Camille Roy.

Après avoir bien observé, place à la pratique pour les sauveteurs en herbe. Sous l'œil attentif des sauveteurs de la SNSM.
Après avoir bien observé, place à la pratique pour les sauveteurs en herbe. Sous l'œil attentif des sauveteurs de la SNSM. © Malvina Raud - France Télévisions

À la fin des ateliers, les enfants ne repartent pas les mains vides. Une casquette, une petite trousse de secouristes et une montre à UV - permettant de contrôler la dangerosité de l’exposition au soleil - leurs sont offerts. Ils obtiennent surtout leur diplôme de "Mini sauveteurs". "Quand on sera plus grand, on saura comment sauver des gens qui se noient dans la mer", assure Naïla toute fière. Pas de panique cet été, les "Mini sauveteurs" veillent au grain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sauvetage vacances sorties et loisirs