Education : FestiPREV, le festival qui donne la parole aux ados dévoile en ligne son palmarès 2020

Crise du coronavirus oblige, c’est sur internet que s’est déroulée la cinquième édition du festival international du film de citoyenneté, prévention et jeunesse de La Rochelle. Même en version digitale, le succès est encore au rendez-vous.

© festiPREV
Ils auraient dû comme tous les ans, se retrouver sur le vieux port de La Rochelle et, sur le grand écran du Dragon, le cinéma du Cours des Dames, découvrir la sélection officielle d’une année 2020 décidément pas comme les autres. FestiPREV, c’est aussi ça ; trois jours de rencontre, de discussion, de fête aussi où des adolescents de la France entière, voire même de plus loin, défendent leurs courts-métrages et échangent sur les problèmes qui les concernent. Tant pis donc pour cette année. Pourtant, 2020 est un excellent millésime en terme de qualité cinématographique.
« On a reçu 106 films de huit pays différents », explique Nicolas Aujard, coordinateur général du festival, « des films français en majorité mais aussi du Canada, de Côte d’Ivoire ou d’Albanie. Ça a été très compliqué, vu la qualité de la production cette année de n’en retenir que 36 pour la sélection officielle ».

Si l’édition précédente avait fait une place significative aux problématiques liées aux réseaux sociaux, cette année a mis en exergue les questions sur la place des femmes dans la société. « On retrouve des productions qui parlent de harcèlement, de sexisme », poursuit l’animateur d’Angoul’loisirs, le centre de loisirs et d’éducation populaire du village d’Angoulins près de La Rochelle qui a initié FestiPREV, « souvent des histoires fortes qui entrent en résonnance avec leurs histoires personnelles. On a même cette année un film qui aborde la question des menstruations ».

« Mon cœur qui bat »

"Mon coeur qui bat"
Car FestiPREV, c’est avant tout une libération de la parole et un outil pédagogique unique pour les enseignants comme pour les parents. « J’suis moche, j’sers à rien, j’m’habille grave mal et j’suis une merde au collège » entend-on en introduction de « La Vie de Rose » qui traite de l’exclusion scolaire.

« La Vie de Rose »

"La vie en rose"
« Etranger », lui, est un clip rap qui parle de discrimination raciale avec une production léchée, un flow quasi professionnel et des punchlines qui résument bien l’esprit du festival. « Regarde les injustices que peut subir un ado/ le monde évolue vite mais ton jugement reste figé/ et à chaque phrase que je débite, j’espère juste voir les choses changer ».

« Etranger »

"Etranger"

Tous ces films sont disponibles en ligne et libres de droits sur le site internet de festiPREV (www.festiprev.com). Durant les trois semaines qu’aura duré cette inédite édition 2020, les courts-métrages sélectionnés ont été visionné plus de 300.000 fois et le vote du public a été annoncé dans une cérémonie de remise des prix pré-enregistrée et diffusée ce mardi sur internet à 17h.
« Même si on insiste toujours sur le fait que le palmarès et les prix restent secondaires », explique Jean-François Lefèvre, le directeur d’Angoul’Loisirs, « tous ces films doivent diffusés le plus largement possible en classe, dans les structures jeunesse ou à la maison en famille. Depuis cinq ans, notre site internet a enregistré plus de six millions de vues ».
Quant à l’édition 2020 que les organisateurs espèrent unique dans l’histoire du festival, elle a donc permis finalement de rassembler virtuellement 300.000 internautes et, si les conditions sanitaires le permettent, ils espèrent pouvoir, à la rentrée, proposer des projections en salle à La Rochelle, Saintes et Bordeaux pour retrouver quelques ados de FestiPREV.

VOIR ici l'intégrale de la cérémonie

FestiPREV (intégrale de la cérémonie)

 
Le palmarès complet
COUP DE CŒUR DE L'AGGLO : 
"ENCORE" 
Centre social d’Aytré, Espace Projets Jeunes Angoul’Loisirs, et Collège de l’Atlantique - Aytré, Fr (17)
 
COUP DE CŒUR CHARENTE MARITIME NOUVELLE AQUITAINE :
"RIEN QUE DES MOTS" 
Association le Carrousel et Périphéries Productions
Le Bouscat, Fr (33)
 
COUP DE CŒUR NATIONAL
"MON QUI BAT" 
Louise Pagès – Paris, Fr (75)
 
COUP DE CŒUR INTERNATIONAL :
"REVENGE PORN" 
Académie Citoyenne BAO-Jeunesse - Thimister
Belgique
 
COUP DE CŒUR DU PUBLIC :
"LAISSE TOI FAIRE"
Lycée Fénelon Notre Dame – La Rochelle, Fr (17)
 
PRIX DU JURY PRO :
"LA SOLUTION"
Collège Marcelle Pardé - Dijon, Fr (21)
 
PRIX DU JURY JEUNES : 
"COEUR, PÊCHE, AUBERGINE"
Espace de Vie Sociale L’Agora & Centre Social AL2E
Evreux, Fr (11)
 
PRIX DE LA CITOYENNETÉ :
L'ensemble des 36 groupes de la sélection officielle 2020
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société cinéma culture internet économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter