EN IMAGES. "C'est super pour rencontrer d'autres pilotes" : trente ans de succès pour le festival de cerfs-volants

durée de la vidéo : 00h01mn54s
EN IMAGES. "C'est super pour rencontrer d'autres pilotes" : trente ans de succès pour le festival de cerfs-volants. ©France Télévisions

100 000 personnes sont attendues, en ce week-end de Pâques, à Châtelaillon-Plage pour la 30ᵉ édition du festival de cerfs-volants. Et une fois encore, le succès est au rendez-vous.

Ils viennent de toute la France, mais aussi d’Europe pour cet incontournable rendez-vous des passionnés de cerfs-volants.

Depuis 1994, le festival de Châtelaillon-Plage, en Charente-Maritime, n'en finit pas de séduire, comme nous le confie Suzan, une cervoliste Britannique venue participer à ces trois jours de fête : "C'est un super festival pour rencontrer d'autres pilotes et pour voler ensemble. Il n'y a pas de compétition, pas de pression, on est juste là pour montrer ce que l'on sait faire au public."

Il n'y a pas de compétition, pas de pression, on est juste là pour montrer ce que l'on sait faire au public.

Suzan

Cervoliste Britannique

Le festival fête cette année ses trente ans. Jean-Philippe Thoumire est un fidèle de la manifestation depuis les premières éditions. Il en est aujourd’hui l'animateur officiel et reste avant tout un passionné qui depuis son enfance aura exploré toutes les facettes du cerf-volant : "Moi, je me rappelle, quand j'étais petit, on nous faisait fabriquer nos petits losanges, les queues en papillotes et j’avais trouvé ça génial déjà. Maintenant, ça fait plus de trente-deux ans que je suis accroché à mes lignes."

Cette année encore, les conditions sont idéales sur la plage pour la pratique de toutes les disciplines, que ce soit pour faire voler des modèles géants ou encore pour des démonstrations de vol de précision. Et le succès de ce festival est aussi lié à l'esprit de convivialité qui « souffle » ici :

C’est génial, il y a plein d’activités. On va aller faire de l’optimiste tout à l’heure. C’est génial pour les enfants, c’est le paradis.

Camille

Maman de Gabriel, un cervoliste de 3 ans

Pas mal de vent sur le littoral en ce lundi de Pâques, dernier jour du festival. De quoi ravir les pilotes des 600 cerfs-volants présents depuis ce samedi 30 mars à Châtelaillon-Plage.

Récit : Xavier Méric avec Jean-Marc Chauvet