La Rochelle : Le Grand Dressing, une jeune pousse qui propose de louer des vêtements en ligne, séduit les investisseurs

Une jeune entreprise rochelaise propose de louer des vêtements masculins en ligne. Les vêtements sont conditionnés sous forme de box. La start up qui compte déjà un millier d'abonnés vient de lever 500 000 euros.

Une box de vêtements pour homme, les vêtements sont loués en ligne.
Une box de vêtements pour homme, les vêtements sont loués en ligne. © FTV
Pour ne plus entasser des vêtements dans les placards, une start-up rochelaise a imaginé une formule de location de vêtements en ligne. L'idée a germé dans la tête de deux ingénieurs, Alexandre Aumand et Maxime Pierre qui ont installé leur entreprise en 2018 à Périgny, près de La Rochelle.
Ils sont aujourd'hui plus d'un millier d'abonnés en France à recevoir tous les mois leur box de prêt à porter.
Ils sont aujourd'hui plus d'un millier d'abonnés en France à recevoir tous les mois leur box de prêt à porter. © Yann Salaün, FTV

Le Grand Dressing propose la location en ligne de vêtements et accéssoires pour les hommes. Les effets sont conditionnés sous forme de box qui peuvent être livrées à domicile.
Ils sont aujourd'hui plus d'un millier d'abonnés en France à recevoir tous les mois leur box de prêt à porter. Les clients ont ensuite le choix d'acheter ou de renouveler leur garde à robe.

"Dis-moi qui tu es et je te dirai comment tu t'habilles, ce pourrait être le slogan du Grand Dressing" avertit le styliste de la jeune pousse.

Cela s'adresse à des gens qui ne veulent pas aller dans les magasins ou des gens qui ne savent pas s'habiller, on leur propose un peu de coaching, on prend en compte la villle où ils vivent, Paris ou la province mais aussi l'âge, le travail,
-Kevin Brun, styliste.

Et la plateforme de location connaît déjà un certain succès, elle vient de lever 500 000 euros de fonds.
Le fonds Newfund NAEH (Nouvelle-Aquitaine Euskal Herria), qui a vocation à miser sur une vingtaine de start-up a annoncé investir 250 000 euros dans Le Grand Dressing, aux côtés d’Aquiti Gestion, dans le cadre d’une augmentation de capital de 500 000 euros.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie