VIDEO. Guide Michelin. "C'est une catastrophe pour la région". Nicolas Durif, chef à La Jarrie, commente la perte de la troisième étoile de Christopher Coutanceau

durée de la vidéo : 00h01mn27s
C'est peut-être une visite surprise d’un inspecteur du guide Michelin, un mauvais jour, qui pourrait être la cause de la perte du précieux sésame du chef Christopher Coutanceau, dont l'établissement est situé à La Rochelle. ©France télévisions

Cette annonce est un vrai coup de tonnerre et de pression pour tous les restaurateurs étoilés de la région. "C'est une catastrophe pour la région", tel est le commentaire de Nicolas Durif qui a obtenu sa première étoile au guide Michelin en 2018. Son établissement est situé à quelques kilomètres de la Rochelle, il se dit sous le choc.

C'est peut-être une visite surprise d’un inspecteur du guide Michelin, un mauvais jour, qui pourrait être la cause de la perte du précieux sésame du chef Christopher Coutanceau, dont l'établissement est situé à La Rochelle.

Pour Nicolas Durif (1*), lorsque son restaurant a obtenu sa première étoile, il y a cinq ans, il n’a pas désempli durant deux mois. La vie de l’établissement a été bouleversée de fond en comble. Comme chaque année, l’Hysope pourrait aussi perdre son étoile dans quelques jours avec des conséquences importantes à la clef.

À ce jour, Christopher Coutanceau ne souhaite pas commenter la perte de cette étoile. Sur la page Facebook de l’établissement, le chef et son équipe a publié un simple post : " Nos équipes et nous-mêmes prenons acte de la décision du Guide Michelin. Nous gardons le cap et continuerons, comme nous l’avons toujours fait, à travailler dans nos Maisons avec passion et dévouement envers nos convives."

Le Restaurant Guy Savoy, à la Monnaie de Paris, sur les quais de Seine (Paris) a également perdu sa troisième étoile.

(Avec Damien Lefauconnier - France Télévisions)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité