La Rochelle : 195 élèves et employés victimes d’une suspicion d'intoxication alimentaire au collège Missy, une enquête est ouverte.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mélisande Queïnnec, Clément Massé et Olivier Prax
La cantine du collège Samuel de Missy a fermé ses portes en attendant de mieux comprendre les circonstances des violents malaises ressentis par les élèves et des membres du personnel de l'établissement.
La cantine du collège Samuel de Missy a fermé ses portes en attendant de mieux comprendre les circonstances des violents malaises ressentis par les élèves et des membres du personnel de l'établissement. © Marc Millet/FTV

Une suspicion d'intoxication alimentaire massive s’est déclarée au collège Samuel de Missy de La Rochelle. Des dizaines d’élèves et des membres du personnel ont été pris de maux de ventre et vomissements.

195 élèves et personnels personnels du collège Samuel de Missy de La Rochelle, ont été pris de violents maux de ventre et de vomissements en début de semaine. Selon Stéphane Guzilack, directeur adjoint de la Direction départementale de protection des populations de Charente-Maritime (DDPP), l'hypothèse de l'intoxication alimentaire est privilégiée. Elle remonterait à mardi 23 novembre dernier.

"Compte tenu du taux d'attaque, de l'aspect massif de la situation - énormément d'élèves touchés en un temps très limité -, on est sur une hypothèse très forte de contamination alimentaire", explique Stéphane Guzilack.

Une enquête ouverte

Pour l'instant, selon la DDPP, l'enquête sur le fonctionnement de la cantine n'a révélé "rien d'anormal". Les investigations se concentrent sur le ou les aliments qui pourraient être à l'origine de la contamination mais aussi sur la qualité de l'eau. 

"J'ai envoyé deux inspecteurs sur site [jeudi après-midi] pour effectuer des prélèvements sur les plats qui ont pu être servis ces jours derniers (...). Nous travaillons sur 14 plats qui ont été servis aux élèves et aux adultes [lundi et mardi]", explique Stéphane Guzilack.

Ce jeudi, l'ensemble des prélèvements avait été effectué et envoyé pour analyse. Les premiers résultats sont attendus vendredi en fin de journée ou dans les jours suivants.
Une enquête épidémiologique plus poussée est menée auprès des familles et personnels de l'établissement. Un bio nettoyage complet des locaux sera mené.

Tout au long de la journée, la principale du collège a dû recenser le nombre d'élèves touchés par l'intoxication. Les premiers chiffres ce jeudi évoquaient au moins 80 élèves et 8 personnels pris de violentes nausées. L'un des membres du personnel a, semble-t-il, été hospitalisé mais est depuis ressorti. 

Dans la journée de jeudi, le nombre d'élèves manquant à l'appel s'est ensuite élevé à 125. Au moins une dizaine d'autres a, semble-t-il, été évacuée dans la journée en raison de vomissements, portant en fin de journée à 195 le nombre d'élèves touchés.

Ce jeudi, le collège Samuel de Missy a informé les parents d’élèves de la fermeture jusqu'à nouvel ordre de la cantine scolaire, possiblement responsable de l’intoxication.

L'établissement scolaire sera fermé ce lundi 29 et mardi 30 novembre.

Il est recommandé aux familles de maintenir des mesures d'hygiène telles que le lavage des mains régulier. En cas de symptômes, il est demandé aux parents de se rapprocher de leur médecin de famille ou de contacter le Centre 15

Mis à jour, vendredi 26 novembre à 18h30.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.