La Rochelle : le préfet lève l'obligation de porter le masque dans l'espace public

Grâce à l'amélioration de la situation sanitaire, la préfecture de Charente-Maritime annonce la levée des mesures imposant le port du masque dans l'espace public à partir de mercredi 22 septembre.

Fini le masque dans la rue, en Charente-Maritime. Dès demain, mercredi, il n'est plus obligatoire. Le préfet vient de prendre un arrêté levant, "à minuit, l'obligation du port du masque en extérieur et dans certains établissements".

La décision a été prise en raison de l'amélioration de la crise sanitaire dans le département. Le taux d'incidence au Covid-19 s'établit actuellement à "38,3 cas pour 100.000 habitants". La situation apparait d'autant plus favorable que "75,6% des Charentais-Maritimes présentent un schéma vaccinal complet", tandis que "79,9% des (habitants) ont reçu une première injection".

Où le masque reste-il obligatoire ?

Si le port du masque est levé en extérieur, il reste obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus dans "tous les établissements recevant du public où le pass sanitaire n'est pas demandé (magasins et centres commerciaux, marchés couverts, accueil des services administratifs, offices religieux...)", précise le communiqué de la préfecture de la Charente-Maritime.

Le masque reste également obligatoire "dans les établissements et pour les événements soumis au pass sanitaire, si l'exploitant ou l'organisateur le rend obligatoire" et "dans les transports en commun de voyageurs, les gares et arrêts de bus, les gares maritimes et aérogares", ajoute la préfecture.

Il reste aussi imposé dès l'âge de 6 ans "dans les lieux clos des établissements scolaires".

À à l'occasion de ce décret, la préfecture abroge "l'interdiction  de consommation d'alcool sur la voie publique" et en appelle "à la responsabilité de tous pour que les gestes barrières continuent d'être respectés afin de protéger les personnes les plus vulnérables".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société