Recherche "pet sitter" désespérément : les garderies pour chats et chiens font le plein avant le début des grandes vacances

Les vacances d'été approchent et les pet-sitters commencent à ne plus avoir de places sur leurs carnets de réservation. Ces personnes prennent soin des animaux de compagnie en l'absence de leurs maîtres.

Que ferez-vous de votre petit compagnon cet été ? Si certains d'entre eux peuvent accompagner leur maître sur leur lieu de vacances, d'autres doivent parfois être confiés à de la famille ou des proches.  
S'ils ne sont pas disponibles, les pensions pour animaux peuvent être la solution. Stéphanie Darriet, gérante d’une pension pour animaux de compagnie à Saint-Palais-sur-Mer, en Charente-Maritime, accueille des chiens depuis plus d'un an.

"Les gens déposent leur chien à la journée, c’est une sorte de garderie"

Cette ancienne aide-soignante dans une maison de retraite a fait de son nouveau métier, une passion qu'il l'a conduit à transformer son jardin en véritable terrain de jeu. "On trouve des tunnels, piscines, niches pour qu’ils puissent se reposer, des balles, du bois, des peluches... Au départ, je fais des prévisites, je vois les chiens avant qu’ils n'arrivent. Je les mets en contact avec le milieu neutre, en les promenant dans des parcs ou sur la voie publique. Après, ils rentrent dans le parc à jeux", indique Stéphanie Darriet.

Cette pet sitter prend en charge n'importe quelle race de chien, de n'importe quelle taille : "Ce ne sont que des chiens sociables : ça va du chihuahua au très gros chien, comme un Terre-Neuve. Les gens qui vont au zoo, à l’aquarium, à la plage déposent leur chien à la journée, c’est une sorte de garderie. Pour les plus longues périodes, ça peut être une semaine, deux semaines..."

Je fais mon agenda des entrées et des sorties des chiens, ainsi que leurs pré-visites. Mon carnet est bien chargé pour le mois de juin et de juillet.

Stéphanie Darriet

Gérante d’une pension pour animaux de compagnie

Son agrément lui permet d’accueillir jusqu’à neuf animaux, même si elle essaye d'en prendre un peu moins afin de s'en occuper pleinement. "Ça fait du monde, c’est de l’occupation et ça fait du travail", sourit-elle. Et à l’approche des vacances d’été, les réservations sont de plus en plus nombreuses. "Je fais mon agenda des entrées et des sorties des chiens, ainsi que leurs pré-visites. Mon carnet est bien chargé pour le mois de juin et de juillet."

Pet sitter, un métier qui séduit

La pension canine n’est pas la seule prestation que propose Stéphanie Darriet. Chaque jour, elle assure également des promenades pour des animaux que les maîtres ne peuvent pas ou plus sortir. C'est le cas de Shanna, un teckel nain, qu'elle va promener deux fois par jour, et ce, durant toute la période estivale.

Hélène Charoing, habitante estivale à Saint-Palais-sur-Mer, confie son petit compagnon à quatre pattes à Stéphanie, à qui elle fait entièrement confiance. "Stéphanie vient pour promener ma chienne. Quand je viens en vacances, je fais appel à elle. Depuis deux ans, j’ai beaucoup de mal à marcher, je me suis fait une fracture à la jambe."

Selon le site spécialisé Animaute, on compte plus de 250 000 pet sitters en France.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité