"Ils ont besoin d'un copain", star des réseaux sociaux, les ânes miniatures ne "s'achètent pas sur un coup de tête"

Ils sont les nouvelles coqueluches des animaux de compagnie. Les ânes miniatures sont de plus en plus recherchés. En Dordogne, une éleveuse a succombé au charme de ces peluches aux grandes oreilles, qui nécessitent tout de même certains paramètres pour vivre heureuse.

En Dordogne, ils sont américains. Aux États-Unis, on les appelle “méditerranéen”. Qu’importe leur nom, ces ânes miniatures ont surtout une autre caractéristique : leur taille, jamais plus haute que 91 centimètres. 

Star des réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, ils sont de véritables stars. Une nouvelle popularité gagnée grâce à une vidéo de Pierre Niney, qui a craqué pour l’un de ces ânes petit format. Mais à Sarrazac, en Dordogne, Eve Kastner a succombé à leurs charmes il y a dix ans. “J’ai trouvé l’âne miniature par hasard. J’ai rencontré une éleveuse qui déménageait et qui cédait son troupeau”, explique la propriétaire de l'Asinerie de Beaugarry.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pierre Niney (@pierreniney)


En 2014, elle débute son élevage avec quatre femelles et un âne reproducteur. Aujourd’hui, ils sont une vingtaine à gambader dans les champs. “J’ai une quinzaine de reproductrices et d’autres ânes qui ne sont pas à la reproduction parce qu’ils sont soit trop jeunes, trop vieilles”, détaille Eve Kastner. Car pour ces petits équidés, la gestation est un vaste projet. “Elle dure 12 à 13 mois, et après on attend un an avant de le remettre aux mâles”, précise l'éleveuse.

Si ces animaux miniatures semblent tout droit sorti de l’imaginaire d’enfants, leur race est pourtant bien naturelle. “Ils existent dans le pourtour méditerranéen depuis très longtemps. Ce n’est pas du tout une race créée par l’homme”, rappelle Eve Kastner.

Petit âne aux grands besoins

Outre leur petite taille, ces ânes n’ont rien à envier à leurs grands cousins. “Ils sont aussi posés et calmes que les grands ânes. Ils sont très curieux et aiment beaucoup le contact”, liste l'éleveuse.

Affectueux, ces ânes ne se contentent d’ailleurs pas des humains. “On n'achète pas un âne miniature sur un coup de tête. Il leur faut un compagnon : un autre âne, un mulet ou un poney”, avance Eve Kastner. Malgré leur format de poche, les ânes miniatures ont aussi besoin d’espace : au moins 3 500 m² pour deux spécimens, ainsi qu’un abri conséquent “pour les protéger de la pluie qu’ils détestent”. 

Si ces critères peuvent freiner les envies de certains potentiels acheteurs, ils sont cruciaux pour assurer le bien-être de ces animaux capables de vivre jusqu'à 40 ans. À l’achat, comptez entre 3 000 € et 5 000 € pour avoir votre propre âne miniature.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité