Mon village en campagne. A Cozes, les candidats recherchent médecin désespérement

Trois listes briguent la mairie de Cozes. / © FTV
Trois listes briguent la mairie de Cozes. / © FTV

Trois listes se présentent dans la commune de Cozes en Charente-Maritime pour les élections municipales. La recherche d'un médecin est au coeur de la campagne de cette commune de 2100 habitants, particulièrement frappée par la désertification médicale.

 

Par Valérie Prétot

Réputé pour son église du 13e siècle, ses halles parfaitement conservées et son festival Plein Sud, Cozes est un village de 2100 habitants situé à quelques encâblures de la Côte de Beauté en Charente-Maritime.
Daniel Hillairet, le maire sortant ne briguera pas de nouveau mandat. Trois listes s'affrontent pour les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 16 mars prochain et les candidats tous sans étiquette, sont confrontés à la problématique de la désertification médicale, un casse-tête emblématique des communes rurales.

L'unique médecin du village prend sa retraite en avril

Il y a quatre ans, il y avait encore cinq médecins à Cozes, il n'y en a plus qu'un seul actuellement et ce praticien cessera son activité en avril prochain.
"Il y avait un pôle santé, il a été fermé, il n'y a plus qu'un toubib, on ne trouve pas de médecins" se lamente l'un des Cozillonnais. Il y a des gens qui vieillissent, les personnes âgées, elle vont aller où se faire soigner ? s'interroge une habitante.

Dans cette commune rurale, la désertification médicale est au coeur de la campagne municipale. Les candidats font diverses propositions pour tenter de trouver une solution.

Patricia Chaigneault,"Vivre et agir pour Cozes" (SE), conseillère municipale sortante

Il faut aller chercher des médecins retraités qui pourraient nous offrir quelques heures pour pouvoir accueillir la population, ça pourrait aussi être un médecin salarié, nous avons fait le calcul, c'est faisable également.

Philippe Arnaud, (SE) conseiller municipal sortant

Le nombre de médecins est en déclin. On pourrait faire appel à un cabinet pour recruter un médecin. On continue à faire ce que l'on a commencé en contactant les universités. Salarier un médecin pourrait être une solution mais est-ce que Cozes a la capacité à financer le salaire d'un médecin.

Graziella Bordage, "Cozes en action" (SE), commerçante

Moi, je suis commerçante, il faut travailler avec l'agglomération pour trouver un médecin, il faut trouver une solution.

Voir notre reportage


 

Sur le même sujet

Les + Lus