Mort mystérieuse du Rochefortais Pierre Bonneau en janvier 2019 : des jeunes avouent l'avoir enlevé et roué de coups

En avril 2019, les parents de Pierre Bonneau lance un appel pour briser la loi du silence / © Famille Bonneau
En avril 2019, les parents de Pierre Bonneau lance un appel pour briser la loi du silence / © Famille Bonneau

Cinq jeunes ont été mis en examen pour enlèvement suivi de mort en bande organisée un an après la disparition de Pierre Bonneau, un Rochefortais de 20 ans, dont le corps avait été découvert dans un marais de Saint Laurent de la Prée.

Par Valérie Prétot

Cinq jeunes ont été mis en examen pour "enlèvement suivi de mort en bande organisés" et écroués cette semaine dans l'affaire de Pierre Bonneau, ce jeune homme dont le corps sans vie avait été découvert le 12 janvier 2019 à Saint-Laurent-de-le-Prée en Charente-Maritime.
Pierre Bonneau / © FTV
Pierre Bonneau / © FTV

Selon le parquet de La Rochelle, deux des jeunes interpellés "ont admis avoir participé à l'enlèvement du jeune homme à la suite d'un guet apens organisé pour obtenir le remboursement d'une dette". Ils sont âgés de 19 et 20 ans. 

Ils ont expliqué que le malheureux avait alors été transporté à proximité de l'endroit où il avait été découvert et qu'après avoir reçu des coups et avoir été partiellement déshabillé, il avait pris la fuite à travers le marais, effrayé,
-Julien Watterbled, procureur adjoint

Les trois autres mis en cause, âgés de 20 à 24 ans, ont contesté toute responsabilité dans la mort de la victime malgré les mises en cause dont ils font l'objet.
Les cinq jeunes encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

L'appel de détresse de Vincent Bonneau en avril 2019

Plus de trois mois après la disparition de Pierre Bonneau, son père avait lancé un appel sur notre site internet pour tenter de briser la loi du silence. Il était alors persuadé que son fils avait été victime d'un règlement de compte dans le milieu de la drogue.
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus