• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : les 2 premiers navires remplis de fioul récupéré en mer accostent à La Rochelle

Port de La Rochelle - les 2 premiers bateaux antipollution sont à quai à La Pallice - 27 mars 2019. / © F3 PC J.Bouchon
Port de La Rochelle - les 2 premiers bateaux antipollution sont à quai à La Pallice - 27 mars 2019. / © F3 PC J.Bouchon

Le BSAM Rhône, bâtiment de soutien et d'assistance métropolitain de la Marine nationale, visible depuis la côte hier, est arrivé au port autonome de La Rochelle, ce mercredi matin. Il va décharger ses résidus polluants pour traitement. Il était suivi de peu du BSAA VN Sapeur.

Par Fabrice Dubault


Depuis ce mercredi matin, les 2 premiers navires remplis de fioul récupéré en mer et de matières polluantes sont à quai à La Rochelle, au port autonome de La Pallice.

Le déchargement des matières polluantes et des hydrocarbures a débuté.
 
Naufrage du Grande America : les 2 premiers navires remplis de fioul récupéré en mer accostent à La Rochelle
Le BSAM Rhône, bâtiment de soutien et d'assistance métropolitain de la Marine nationale, visible depuis la côte hier, est arrivé au port autonome de La Rochelle, ce mercredi matin. Il va décharger ses résidus polluants pour traitement. Il était suivi de peu du BSAA VN Sapeur. - F3 PC

Ses déchets doivent désormais être traités, recyclés et éliminés.
On ignore pour le moment le volume de résidus d'hydrocarbures contenu à bord de ces deux navires. Les ouvriers sur les navires parlent de "quelques dizaines de tonnes".
 
 

Des escales techniques pour décharger le fioul récupéré


Une partie des 9 navires constituant le dispositif antipollution mettra donc à profit les 2 prochains jours afin de réaliser des escales logistiques au port autonome de La Rochelle. Ces escales permettront notamment de débarquer le polluant récupéré en mer et le matériel usagé.

Mardi soir, le premier navire à regagner le port de La Rochelle, le BSAM Rhône, était visible depuis la côte.
 


Séché environnement emporte le marché du traitement des déchets


L’armateur italien du Grande America a pris contact avec le port de la Rochelle pour pouvoir accueillir les bateaux qui transportent les hydrocarbures récupérés en mer.
Le port autonome a donné son accord de principe pour accueillir ces bateaux au bassin à flot n°1 pour les opérations de déchargement.

L’armateur a choisi la société Séché Urgence Intervention et Triadis services basée à Rouen pour procéder au déchargement, à la prise en charge et au traitement des déchets.
Les camions étaient sur place dès mardi soir.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans le Lot-et Garonne, les employeurs peinent à recruter

Les + Lus