• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : la lutte antipollution progresse grâce à la météo et aux relevés aériens

Les barrages flottants en mer traquent les nappes de fioul du Grande America - 20 mars 2019. / © Marine nationale
Les barrages flottants en mer traquent les nappes de fioul du Grande America - 20 mars 2019. / © Marine nationale

Les bonnes conditions météo depuis mardi, permettent la poursuite et la montée en puissance de la lutte antipollution. Les barrages flottants et l'aspiration des nappes sont efficaces. La surveillance et la localisation aérienne sont essentielles. Reportage à bord d'un avion de la Marine nationale.

Par FD avec Franceinfo et France 2


Depuis le ciel, des nappes de fioul sont visibles à la surface de l'océan Atlantique. Dans un avion Falcon 50M, des équipages de la Marine nationale survolent la zone touchée par le naufrage du Grande America. Le but : localiser les concentrations les plus importantes de polluants. Localiser, mais aussi tracer.

Depuis l'avion, des sondes GPS sont larguées en mer. Elles accompagneront ces nappes pour ne pas les perdre de vue.
 
Naufrage du Grande America : la lutte antipollution progresse grâce à la météo et relevés aériens
Les bonnes conditions météo depuis mardi, permettent la poursuite et la montée en puissance de la lutte antipollution. Les barrages flottants et l'aspiration des nappes sont efficaces. La surveillance et la localisation aérienne sont essentielles. Reportage à bord d'un avion de la Marine nationale. - F2

Le barrage hauturier mis en place de le BSAA Argonaute est employé avec la technique du chalutage en bœuf (pour confiner et aspirer le polluant), le chalut Thomsea complète les dispositifs mis à l'eau.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus