"On est en feu alors qu'on est en hiver!" Ambiance festive à l'annuelle baignade des banquisards à Châtelaillon-Plage

À Châtelaillon-Plage, six cents personnes se sont lancées dans l'eau pour fêter le réveillon de Noël pour l'habituelle baignade des banquisards.

"3, 2, 1 .... zéro !" Nav'i, spartiate, rugbywoman du Stade Rochelais, rasta, abeilles et évidemment une nuée de bonnets rouges à pompons blancs se sont jetés à la mer en cette veille de Noël. Cette année, ils étaient six cents à relever le défi et à plonger dans l'océan. 

"C'est froid, mais une fois dedans, on oublie vite !" De l'avis de tous, la bonne ambiance et le soleil surpassent de loin la fraîcheur hivernale de l'océan pour cette quatorzième édition. "Il y a de plus en plus de gens, on voit que les gens viennent pour ce moment festif", se ravit Stéphane Villain, le maire de la commune.

Une eau autour de 10° C

Ce guerrier Spartiate est un habitué de ce "dernier bain de l'année". "L'année dernière, c'était le 31 décembre. Mais on a toujours la même température autour de 10° C. On survit, c’est une question d’habitude.

L'habituelle photo avec le père Noël se fait aujourd'hui en maillot de bain, mais toujours avec un bonnet de Noël ! Le Père Noël est, lui aussi, aux anges. "On est en feu alors qu'on est en hiver, c'est incroyable !"

Mais attention, ces courageux (ou téméraires !) banquisards de Châtelaillon-Plage n'ont pas été dans cette eau si glaciale sans échauffement. Sur des musiques entraînantes, les six cents sportifs de ce dimanche ont dansé pour se réchauffer sur les conseils d'une prof de danse.

La baignade des Banquisards est aussi une opération caritative. Chaque bracelet acheté correspond à une donation pour l'association des Blouses roses, qui s'occupe des enfants patients. La SNSM qui s'occupait de la sécurité de l'événement a, elle aussi, joué le jeu. Aviez-vous déjà vu le Père Noël sur un jet ski ?