Patrimoine : Le Ketch rochelais Notre Dame des Flots en escale à Saint-Pierre et Miquelon

Publié le
Écrit par Yann Salaün .

Pour sa dernière transatlantique, Jean-Pierre Desprès alias Pépo, capitaine du vieux grément emblématique de La Rochelle, s'est arrêté chez nos cousins d'outre-mer pour réparer Notre Dame, malmenée par les tempêtes du grand Nord.

Pour que Pépo décide de réduire la voilure, c'est que les conditions de mer ne sont pas des plus hospitalières. Parti des Antilles où il avait passé l'hiver après avoir accompagné la Mini-Transat 650, Notre Dame des Flots avaient prévu de remonter la côte Est des Etats-Unis et d'aller taquiner les glaçons vers le cercle arctique. Mère Nature en a décidé autrement.

"Les glaces ont un mois de retard, on ne peut pas accéder au Groenland et la météo est exécrable", nous explique le Charentais joint par téléphone, "je voulais rentrer dans le Saint-Laurent, aller aux îles de la Madeleine et remonter le Labrador, mais pour l’instant, c’est bourré d’icebergs".

Apparemment, l'hiver joue les prolongations là-haut et les dépressions s'enchaînent avec des coups de tabac à force 9. "J’ai dû réduire le parcours initialement prévu", se désole le marin, "je n’ai jamais navigué autant avec deux ris et aussi peu de toile, on s’est même mis à la cape pendant neuf heures. On a cassé un hauban, des bricoles, rien de dangereux mais il fallait s’arrêter pour réparer".

Reportage de Samuel Monod et Flavie Bry (La 1ère)

Rien de bien grave donc à l'entendre. Il faut dire que le bateau classé monument historique en a vu d'autres, sur toutes les mers du globe, depuis quarante ans, sans parler de toutes ces années à la pêche après-guerre à Dunkerque.

Cette escale technique, c'est surtout l'occasion de retrouver de vieilles connaissances. En juillet 1984, Notre Dame était déjà venue célébrer les 350 ans de la découverte de l'archipel par Jacques Cartier. Sur le port de Saint Pierre, les plus anciens n'ont pas oublié la visite du voilier rochelais.

"On a eu un très bon accueil ici", se réjouit Pépo, "j’ai retrouvé des vieux copains à moi comme Marcel Girardin, la capitaine du caboteur. Les gens sont adorables et nous avitaillent avec de la morue et des crabes des neiges. On ne va pas mourir de faim !"

Si tout va bien, Notre Dame des Flots devrait reprendre sa route à la fin de la semaine et mettre le cap sur les Açores. Il lui faudra une vingtaine de jours pour rallier l'archipel portugais. C'est très officiellement la der des der pour Pépo qui avait prévu de poser sac à terre une fois revenu dans le bassin des chalutiers à La Rochelle. Ca devrait être vers le 20 juin, météo permettant. Avant ça, à Saint-Pierre et Miquelon, le capitaine va fêter ses 70 ans. Une belle fête en perspective.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité