• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Phare de Cordouan : les élus locaux et la préfète se mobilisent pour l'inscription à l’Unesco

Le phare existe depuis plus de 400 ans. / © Photo Marie-Pierre Dabrigeon - France 3 Aquitaine
Le phare existe depuis plus de 400 ans. / © Photo Marie-Pierre Dabrigeon - France 3 Aquitaine

Des parlementaires de Charente-Maritime et de Gironde visitent le monument ce jeudi 18 juillet. L'objectif ? Afficher le soutien de la France à la candidature du phare pour l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco.

Par Mary Sohier

"Phare des rois", "Roi des phares", Cordouan veille majestueusement sur l'estuaire de la Gironde depuis 1611. Ce jeudi 18 juillet, des élus de Charente-Maritime et de la Gironde, comme le député Raphaël Gérard ou encore la sénatrice Florence Lassarade, ont fait le déplacement. À leurs côtés, Fabienne Buccio, la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine. Une visite avec un objectif clair et assumé : faire la promotion du phare pour l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. "L'enjeu d'abord, c'est de reconnaître la valeur universelle de ce site. Il y a aussi un objectif de conservation du patrimoine", assure la préfète.

Le plus vieux phare du monde encore en activité

Ce phare a traversé les siècles. Il a été allumé en 1611, sous Louis XIII. "Il est toujours habité. Il y a des gardiens toute l'année. C'est le seul phare au monde qui est dans cette configuration", raconte Fabienne Buccio.

Le 31 juillet 2019, c'est le ministre de la Culture, Franck Riester, qui a annoncé, sur son compte Twitter, la bonne nouvelle : "C’est officiel ! La France présentera la candidature du phare de Cordouan à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’@UNESCO."
La candidature du phare de Cordouan s'appuie sur deux des critères de classement édictés par l'Unesco. Il concourt en tant que "chef-d’œuvre du génie créateur humain" et comme "symbole des grandes phases de l’histoire des phares dans le monde".

Quatre sites sont reconnus en Nouvelle-Aquitaine

La France compte aujourd'hui 44 sites naturels et monuments reconnus au titre de patrimoine mondial. Et la région Nouvelle-Aquitaine est plutôt bien représentée, avec ces quatre sites déjà reconnus :
  • L'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe
  • Le port de la Lune, à Bordeaux
  • La juridiction de Saint-Emilion
  • Les fortifications Vauban de Saint-Martin-de-Ré
 
Si le phare de Cordouan est choisi, il faudra attendre au moins 2021 pour avoir une réponse définitive sur le classement.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus