Le Rochelais Yannick Bestaven prépare son bateau pour le prochain Vendée Globe

Aprés une saison de courses,Yannick Bestaven et son 60 pieds imoca sont de retour à La Rochelle depuis début décembre. Le skipper rochelais prépare son voilier pour se lancer dans de nouvelles aventures dont celle du Vendée Globe en novembre 2020.
Yannick Bestaven en class Imoca sur Maître Coq lors de la Route du Rhum en 2018.
Yannick Bestaven en class Imoca sur Maître Coq lors de la Route du Rhum en 2018. © Joel Le Gall, MaxPPP
En novembre dernier, Yannick Bestaven en duo avec Roland Jourdain terminait 11e de la transat Jacques Vabre après 14 jours de mer. Le skipper de La Rochelle met désormais le cap sur une autre course au large. Il participera en novembre prochain au Vendée Globe.
Son voilier est de retour à La Rochelle, le bateau de 60 pieds est dans un chantier de La rochelle pour une restauration compléte.

L'objectif cet hiver, c'est de vérifier toutes les pièces techniques du bateau, de tout démonter parce qu'on a beaucoup navigué en 2019. On souhaiterait alléger le bateau, gagner un peu de poids, là on est en train de découper quelques pièces qui ne nous semblent pas utiles à bord. On va aussi faire un peu de peinture et revoir la déco,
-Yannick Bestaven, skipper.

Le bateau sera remis à l'eau en mars. Le navigateur a déjà un agenda bien rempli avec plusieurs courses prévues dont la transat anglaise à Brest le 11 mai, la course New york Les Sables en juin. Le départ du Vendée Globe est prévu le 8 novembre prochain. 

On sait déjà que si on temine le tour du monde, il y a de grandes chances qu'avec un bateau comme ça, on soit bien placé,
-Yannick Bestaven, skipper.

 Le reportage de Pierre Lahaye et Thomas Chapuzot.
durée de la vidéo: 01 min 41
Yannick Bestaven



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport vendée globe