La Rochelle : un cluster dans un EHPAD contraint à un nouveau confinement

Quatre résidents de cette structure sont hospitalisés, aucun en réamination. Six autres pensionnaires, également positifs à la Covid-19, sont confinés en chambre et étroitement surveillés. Au total il y a 14 personnes concernées par ce nouveau foyer de contamination.
Photo d'illustration
Photo d'illustration © M. Nadal - France Télévisions
Chaque jour, les employés se soumettent à une prise de température, au début et à la fin de leur service. Pourtant, le virus entre tout de même, c'est le constat désabusé du directeur du centre communal d'action sociale de La Rochelle, Julien Dion.
 

C'est tout le problème des agents positifs mais asymptomatiques ! Là, nous avions une collègue qui a développé ce qui ressemblait d'abord à un simple rhume, elle a été testée. Puis nous avons eu un résident fiévreux. Ce sont nos deux premiers cas.

Julien Dion, directeur de CCAS de La Rochelle

A la suite de ces découvertes, un dépistage élargi est organisé et aboutit à ce total de 14 cas de coronavirus au sein de cet établissement rochelais. Personne n'a été placé en réamination. Mais d'ici samedi, 6 résidents seront accueillis à l'hôpital dans le secteur Covid.
 
Les patients du foyer logement du Champ de Mars sont désormais confinés
Les patients du foyer logement du Champ de Mars sont désormais confinés © S. Poirier-France Télévisions

Un reconfinement nécessaire mais délicat

En conséquence, l'EHPAD du Champ de Mars est contraint d'interrompre les visites des familles et de reconfiner en chambre ses pensionnaires pour sept jours minimum. Un crève-coeur et une angoisse tout à la fois, tant les contraintes de ces derniers mois ont été douloureux pour ces personnes âgées.
 

Nous nous préparons à une semaine difficile. Il nous faut être très vigilants pour éviter le phénomène de décompensation, ce qu'on appelle le glissement... Nous allons être attentifs, organiser des animations en chambre...

Julien Dion, directeur de CCAS de La Rochelle

Nouveau contrôle dans sept jours

La mairie de La Rochelle exprimait ce samedi "toute sa tristesse et sa solidarité" pour toutes les équipes de l'établissement. Une cellule de crise évalue au quotidien l'évolution de la situation. "Une situation stable et plutôt rassurante" selon Jean-François Fountaine, le maire de la ville.
 

Nous avons considérés que garder le lien social était très important. Celui-là est confiné mais les autres EHPAD du CCAS de La Rochelle restent ouverts à des visites, mais des visites scrupuleusement encadrées avec des contrôles sanitaires renforcés.

Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle

En lien avec l'Agence Régionale de Santé, un dépistage général va être organisé d'ici une semaine, outre dans cet établissement précis mais aussi auprès de l'ensemble des salariés et pensionnaires sous la responsabilité du CCAS. Soit près de 650 personnes.

L'évolution de la pandémie
Les derniers chiffres de l'Agence Régionale de Santé montrent une reprise des contaminations dans la région. 726 tests positifs la semaine dernière dans les 4 départements de l'ex Poitou-Charentes. Autre chiffre, au 30 septembre, 44 personnes étaient hospitalisées (22 en Charente-Maritime) dont 5 en réanimation. Depuis le début de la pandémie, 133 personnes sont décédées de la CoVid 19 dans les hôpitaux de Poitou-Charentes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société