• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Rochelle : neuf mois après l'incendie, Watt & Sea sera au Salon Nautique de Paris

Yannick Bestaven et son entreprise Watt & Sea au salon nautique de Paris
Reportage de Nathalie Combes, Julien Delage et Sandy Renault

Pour Yannick Bestaven et son entreprise de fabrication d'hydrogénérateurs pour le nautisme, l'année finit mieux qu'elle n'avait commencé. Watt & Sea avait été détruite par un incendie en février dernier mais a vite redressé la barre et va participer au Salon Nautique de Paris du 3 au 11 décembre.

Par Christine Hinckel

Le skipper Yannick Bestaven, devenu chef d'entreprise, a gardé le coût de la compétition et des défis. Il a réussi à relancer l'activité de Watt & Sea, assez rapidement après le sinistre. Son entreprise est toujours leader sur le marché des hydrogénérateurs destinés au nautisme et garde une longeur d'avance par rapport aux concurrents. L'entreprise du skipper rochelais, créée en 2010, a été la première à se placer sur ce marché innovant et réalise aujourd'hui 40% de son chiffre d'affaire à l'exportation.

Sur tous les bateaux du Vendée Globe 


Cette renommée internationale est confortée par la présence des hydrogénérateurs conçus à La Rochelle sur les bateaux du Vendée Globe et sur ceux d'une autre course mythique, la Volvo Ocean Race, qui partira en novembre 2017. "La Volvo est une course de très haut niveau, celà prouve la confiance que nous font les organisateurs" se félicite Yannick Bestaven avant de partir pour retrouver une autre vitrine commerciale susceptible de lui apporter de nouveaux débouchés, le Salon Nautique de Paris.

L'hydrogénérateur utilise la vitesse des bateaux. Elle fait tourner une hélice immergée qui produit de l'électricité rendant le voilier autonome en énergie.


A lire aussi

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus