La Rochelle : pas de marché de Noël cette année

L'aggravation de la situation sanitaire a conduit la municipalité à annuler les animations prévues dans le centre-ville. Spectacles de rue et mises en lumière devraient toutefois offrir un peu de magie pour ces fêtes de fin d'année.
© Patrick Lefevre/ BELPRESS/MAXPPP
Ca ne revêt évidemment pas la même importance que dans des villes comme Strasbourg ou Lille, deux capitales régionales qui ont également annulé leur traditionnel marché de Noël. Mais, à La Rochelle non plus, on ne se faisait guère d'illusions. Les chalets qui, habituellement, donnaient rendez-vous à tous les amateurs de vin chaud et de pain d'épice place de Verdun, cour des Dames et place de la Motte Rouge sur le vieux port ne seront pas de la fête cette année. Impossible pour la municipalité d'organiser de tels événements au vu de la situation sanitaire et de son évolution, même si la Charente-Maritime reste relativement épargnée par rapport à d'autres départements français.
 

Ces marchés auraient été considérés comme des endroits clos, donc on nous imposait une jauge et donc une personne pour compter le nombre de visiteurs, quelqu'un pour vérifier le respect du port du masque dans le périmètre et l'utilisation du gel... Et pour les commerçants qui auraient anticipé un stock de marchandises, c'était difficile de leur dire qu'il y aurait un nombre restreints de chalands et même, éventuellement, un risque de fermeture.

Maire Nédellec, adjointe au maire en charge des marchés et du commerce

 

"On ne pouvait pas ne rien faire."


Pour tenter de garder toutefois un peu de cet esprit de Noël, les rues du centre-ville, le vieux port et les quartiers de la ville devraient accueillir des spectacles de rue et certains monuments seront mis en lumières durant toute la durée des vacances scolaires. L'idée est d'éviter au maximum les attroupements de personnes. Un plan B qui avait été envisagé dès l'été dernier au vu des incertitudes sanitaires qui pesaient déjà sur le pays.
 

On va favoriser des animations qui invitent à la déambulation dans le cœur de ville et dans les quartiers, des animations culturelles avec des artistes qui, d'ailleurs, ont bien besoin d'être soutenus en ce moment. On va réenchanter en lumière des sites comme le jardin du musée du Nouveau Monde ou l'arbre de la place de la Fourche si cher aux Rochelais. Pour nous, c'était important de soutenir nos commerçants et on ne pouvait pas ne rien faire. L'attractivité de la ville passe aussi par ces animations.

Marie Nédellec, adjointe au maire en charge des marchés et du commerce



L'année dernière, le marché de Noël avait été fermé pendant cinq jours à cause d'une tempête, puis avait été prolongé jusqu'au 1er janvier.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs marchés de noël