La Rochelle : des repas chauds et gratuits pour les étudiants grâce à la Cocotte Jaune, un food-truck solidaire

Deux fois par semaine, Liliane et sa fille Audrey installent leur food truck sur le parking de l'IUT de La Rochelle. Elles y cuisinent des repas chauds qu'elles distribuent ensuite aux étudiants dans la précarité. Ils sont une centaine à venir y chercher leur dîner et un peu de réconfort.
Deux fois par semaine, Liliane et sa fille Audrey distribuent des repas gratuitement aux étudiants rochelais.
Deux fois par semaine, Liliane et sa fille Audrey distribuent des repas gratuitement aux étudiants rochelais. © Romain Burot/ FRance Télévisions
La crise sanitaire et économique due à la pandémie de Covid-19 a accentué la précarité de très nombreux étudiants ne pouvant plus travailler pour subvenir à leurs besoins. Face à cette situation, Liliane et Audrey Arrivé ont décidé de réagir et d'apporter de l'aide aux étudiants les plus démunis. Tous les mardis et vendredis, elles font la route depuis Saintes, au volant de leur food truck "La Cocotte Jaune",  pour s'installer sur le parking de l'IUT de La Rochelle. Elles arrivent dès le début d'après-midi et préparent les repas qu'elles vont distribuer à partir de 18h30. Les aliments à cuisiner sont fournis par des associations caritatives ou la Banque Alimentaire. Cette semaine, les enseignants de l'université se sont même cotisés pour acheter de la viande. Depuis la mi-novembre, Liliane et Audrey nourrissent ainsi une centaine d'étudiants chaque soir et leur apportent une aide matérielle mais aussi un réconfort moral, parfois tout aussi précieux. 

Elles sont souriantes et moi, ça me fait du bien de savoir que ce soir, je vais manger un repas cuisiné par des personnes qui avaient envie de nous faire plaisir.

Anouk, étudiante à l'université de La Rochelle

Une aide pérennisée au-delà du confinement

Liliane et Audrey ne s'attendaient pas à distribuer autant de repas et sont surprises par l'ampleur de la demande. Chaque soir, une centaine de jeunes fait la queue devant leur food truck.

On sait qu'on en a dépanné 100 mais peut-être qu'on en a laissé 300 sur le bas-côté...Il faut bien faire quelque chose. Quand on a un peu de temps, c'est la moindre des choses. On fait ce que l'on peut.

Liliane Arrivé, présidente de l'association "Food truck solidaire pour les étudiants"

Cette année, la crise du Covid a considérablement accentué la précarité des étudiants à La Rochelle comme ailleurs et nombre d'entre eux peinent à se nourrir correctement, obligés parfois de sauter des repas par manque d'argent. Même après la fin du confinement, Audrey et Liliane Arrivé donnent rendez-vous aux étudiants. Ils pourront toujours venir chercher un repas chaud à "La Cocotte Jaune". En revanche, les règles pourraient changer. Aujourd'hui, elles aident tous ceux qui le demandent mais par la suite, leur aide pourrait être réservée aux étudiants qui en auront le plus besoin et qui seront orientés par les assistantes sociales de l’Université.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société coronavirus/covid-19 santé jeunesse