Ronan O'Gara, l'entraîneur du Stade Rochelais écope de 15 jours de suspension

La commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby s'est réunie ce mardi et a décidé de sanctionner Ronan O'Gara, l'entraîneur du Stade Rochelais. Il écope de 15 jours de suspension pour des faits qui remontent au match contre le Racing 92, le 26 mars.

Deux semaines de suspension et une amende de 1.000 euros. C'est le jugement rendu par la commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby à l'encontre de l'entraîneur du stade Rochelais, Ronan O'Gara. Il est sanctionné pour indiscipline et plus particulièrement contestation des décisions des officiels lors de la rencontre de la 21ème journée de Top 14, le 26 mars au stade Deflandre contre le Racing 92.

Concrètement, cela signifie qu'il sera interdit de banc pendant les deux prochaines rencontres, en l'occurrence les deux matchs de coupe d'Europe face à l'Union-Bordeaux-Bègles. Le match aller a lieu samedi à Bordeaux, le match retour se tiendra quant à lui le samedi suivant, 16 avril à La Rochelle.

Ronan O'Gara à nouveau convoqué devant la commission de discipline

Mais Ronan O'Gara va retrouver la commission de discipline de la Ligue la semaine prochaine. Les incidents qui ont eu lieu justement avec l'entraîneur de l'Union-Bordeaux-Bègles lors du match du samedi 2 avril lui valent une nouvelle convocation devant la commission de discipline. Lors de cette rencontre, Ronan O'Gara était venu sur le bord de la ligne pour encourager son équipe ce qui n'avait pas été du goût de Christophe Urios, le coach bordelais. Ce dernier avait haussé le ton, Ronan O'Gara également et Urios avait fini par asséner une petite gifle à l'entraîneur de La Rochelle. Pour cette altercation, les deux entraîneurs sont convoqués en commission de discipline.

Ce n'est pas la première fois que Christophe Urios  s'en prend physiquement à un entraîneur adverse. Le 25 novembre 2017 lors de la rencontre Castres Toulon. Christophe Urios qui entrainait le Castres-Olympiques s'en était pris dans les couloirs du stade, à Fabien Galthié l'entraîneur à l'époque, du Racing-Club de Toulon. Et là aussi il avait donné une petite gifle à Fabien Galthié.

La fin de saison de l'entraîneur rochelais s'annonce donc compliquée, avec une présence intermittente au bord du terrain.