Saint-Martin-de-Ré : suicide d'un surveillant pénitentiaire impliqué dans une altercation avec un détenu

Un surveillant du centre pénitentiaire de St-Martin-de-Ré s'est suicidé le 1er décembre dernier. Il devait être entendu par la justice dans le cadre d'une enquête ouverte après le décès d'un détenu en août 2016.
Le surveillant travaillant au centre pénitentiaire de St-Martin-de-Ré était âgé de 47 ans et était pompier volontaire à Tonnay-Charente (17), indiquent nos confrères de Sud-Ouest.
Il s'est suicidé le 1er décembre dernier alors qu'il devait être entendu prochainement par un juge d'instruction de La Rochelle en vue d'une possible mise en examen dans le cadre d'une enquête ouverte après le décès d'un détenu le 9 août 2016.

Ce détenu de 32 ans était décédé d'un arrêt cardiaque dans le quartier disciplinaire de la prison après une violente altercation avec plusieurs surveillants. Il purgeait une longue peine et était incarcéré pour viol depuis trois ans à Saint-Martin-de-Ré.   
Suite à ce décès, une enquête a été ouverte par le parquet de La Rochelle où deux juges d'instruction sont en charge de l'affaire. 
Le surveillant qui s'est suicidé le 1er décembre dernier devait être entendu prochainement par la justice. Plusieurs surveillants du centre pénitentiaire et des membres du personnel mis en cause dans l'altercation avec le détenu sont également concernés par cette enquête.


Des sanctions administratives déjà prises

On apprend que l'administration pénitentiaire a déjà pris des des sanctions administratives après les faits. En novembre 2017, un surveillant a été licencié, deux autres ont écopé de suspension ferme de 6 mois et d'un mois et trois suspensions avec sursis ont été prononcées.
Parmi les surveillants impliqués dans l'altercation, deux ont mis fin à leur jour et un troisième à tenter de se donner la mort.

 
Un surveillant de la prison de Saint-Martin-de-Ré se suicide



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société prison