[Série 5/5] Madagascar au Grand Pavois : de Port Cratère à Nosy Tanikely

Port Cratère, la marina de Nosy Be / © France 3 Poitou-Charentes
Port Cratère, la marina de Nosy Be / © France 3 Poitou-Charentes

Dernière escale de notre découverte de Madagascar, à l’occasion du Grand Pavois 2018 à La Rochelle. Départ de la Marina de Nosy Be, direction Nosy Tanikely, un bout de paradis à bord du Nofy Be, une goélette dans la pure tradition malgache.

Par Coralie Roland

Si Madagascar a des paysages, des richesses naturelles à nulle autre pareil, l’île pêche encore par ses infrastructures, même portuaires. Direction Port Cratère, la marina de Nosy Be au nord de l’île.

Les pontons sont rares, sur l’eau stationnent bateaux modernes et bien plus traditionnels. Une marina en mode rustique, comme en témoigne un voyageur breton en escale dans ce port : "Il y a juste un petit ponton (...) autrement il n'y a pas d'autres infrastructures. Pour le gasoil, on est obligé de faire 10 km, on prend le taxi ou le tuk tuk et puis, pour le gaz pareil." Pierrick Garenne, organisateur du Grand Pavois le reconnaît : "effectivement, c'est un peu roots, mais par contre, quelle évasion !"

Une évasion au départ de Port Cratère à bord du Nofy Be, un bateau de tradition malgache, construit de toutes pièces pendant trois ans par Frédéric Bouvier. Une découverte à faire plus en images qu’en mots avec ce reportage d’O. Riou, P. Lahaye et M. Reiler.
Madagascar, invité du Grand Pavois de La Rochelle (épisode 5/5)
Reportage : Olivier Riou, Pierre Lahaye et Marion Reiler ; Intervenants : Michel Trippé (navigateur Breton en escale), Pierrick Garenne (organisateur Grand Pavois), Frederic Bouvier (capitaine du Nofy Be) et Emery Zafilaza (agent d’Accueil Parc National Marin)

Un reportage qui vous donnera aussi un aperçu de Nosy Tanikely, un bulle naturelle, à  une heure et demie de bateau de Nosy Be. Un parc national naturel, royaume des lémuriens, des chauves-souris et des tortues de mer. L’évasion en mode roots.

Vous pouvez revoir l’ensemble de cette série grâce aux liens ci-dessous.

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus