Stade Rochelais : les entraînements reprennent devant plusieurs centaines de supporters

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Massé
Le Stade Rochelais, à l'entraînement, le 24 août 2021, au stade Marcel Deflandre à La Rochelle.
Le Stade Rochelais, à l'entraînement, le 24 août 2021, au stade Marcel Deflandre à La Rochelle. © Laurence Couvrand - France Télévisions

Les supporters du Stade Rochelais munis d'un pass sanitaire ont pu assister ce mardi après-midi à l'entraînement des Jaunes et Noirs. Plus de 600 spectateurs ont fait le déplacement avant le premier match, le 5 septembre, face à Toulouse.

C'était l'affluence des grands jours en début d'après-midi au stade Marcel Deflandre. Plus de 600 spectateurs se sont pressés pour assister à l'entraînement des Jaunes et Noirs. Des semaines que les supporters n'avaient pas eu ce privilège! Mais pour entrer, il a fallu présenter son pass sanitaire.

Dans le public, Georges est venu avec un ami. "Les voir ici pour un grand entraînement public, c'est génial", lance-t-il d'emblée. "Surtout qu'il y a énormément de monde, je suis surpris." D'habitude, lui et son ami se contentent d'observer les joueurs de loin, entre les palissades du stade Colette Besson. "Et puis surtout, on voit les espoirs!" Rémi Piquette, Pierre Popelin, formés à la Rochelle et en provenance de Vannes, mais aussi le Fidjien Eneriko Buliruarua.

Début de saison "dur" face à Toulouse

Le président du Club des supporters de La Rochelle, Bernard Mandon, est tout aussi heureux d'assister à l'entraînement dans le stade. "Oui, on est contents! On le sera encore plus le 5 septembre!", date de la rencontre face à Toulouse qui aura des airs de revanche après les défaites face aux Haut-Garonnais en finale de Champions Cup et de Top 14 en mai et juin dernier. 

La rencontre face à Toulouse s'annonce "quand même très dur", réagit Jean-Louis, inquiet d'une reprise de championnat aussi intense, "surtout qu'il n'y a pas eu de matchs amicaux avant".

Dans le public, les vacanciers et des supporters pas forcément abonnés sont venus profiter du spectacle. Venu avec son père, Peïo est originaire de Bayonne : "Mon fils joue au rugby, donc on est ravis." Le parcours des Maritimes la saison dernière a fait rêver les amateurs de rugby au-delà des cercles rochelais. 

Les supporters peuvent encore se décider à soutenir les Jaunes et Noirs face aux Haut-Garonnais, il reste quelques places pour la rencontre du 5 septembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.