Stade Rochelais : un tournoi de rugby caritatif afin de décrocher la lune pour Gaspard

L'école de rugby du Stade Rochelais se mobilise le 23 septembre 2021. Elle organise, avec l'association Décrochons la lune pour Gaspard, un tournoi caritatif de Rugby Toucher à 5. De quoi récolter des fonds et apporter un peu de bonheur au petit Gaspard, 4 ans, atteint d'un cancer du cerveau.

"Même dans la maladie, on veut montrer que l’on peut avoir une énergie et partager des moments joyeux !" Marie Dubois, la maman de Gaspard, en est convaincu et veut afficher du positif. C’est ce dont il sera question ce jeudi soir, 23 septembre 2021, à 18h quand démarrera le tournoi de Rugby Toucher que son association organise avec le Stade Rochelais. Cette association, c’est Décrochons la lune pour Gaspard ! Elle l’a créée avec son mari, Nicolas, afin de récolter des fonds pour financer les soins de Gaspard, leur enfant de 4 ans atteint d’un cancer du cerveau. 

Le choix de se battre malgré tout

Tout commence il y a 8 mois. Alors que la famille est en Norvège, un cancer du cerveau est diagnostiqué à Gaspard. Il souffre d’un Gliome infiltrant du tronc cérébral, un cancer très rare pour lequel il n’existe pas de traitement dont l’efficacité ait été prouvée. Mais la famille n’entend pas pour autant baisser les bras. Elle cherche alors toutes les solutions possibles. Les États-Unis offrent plus de possibilités de traitements et d’essais cliniques mais le coût des voyages, des consultations et de la thérapie sont très onéreux. Marie et Nicolas créent alors l’association Décrochons la lune pour Gaspard ! afin de pouvoir récolter des fonds. 

Mais le projet de partir aux États-Unis pour soigner Gaspard se complique. "Le traitement aux États-Unis était très compliqué car ils n’acceptent pas beaucoup de patients étrangers et surtout, avec le Covid-19, c’est impossible d’avoir un visa", explique Marie Dubois. Entre temps, l’Institut Gustave Roussy - premier centre européen de lutte contre le cancer - propose des essais cliniques à Gaspard. L’aventure n’est pas de tout repos pour autant. Les consultations se font à Angers et la radiothérapie à Nantes. 

"Depuis le début, nous avons fait 43 allers-retours en voiture à Nantes", détaille la maman de Gaspard très fière de son fils qui ne se plaint jamais lors des longs voyages éprouvants pour lui. Au-delà des déplacements et des soins, les fonds récoltés ont permis à Gaspard d’avoir un nouveau fauteuil roulant mieux adapté à lui. Par ailleurs, les fonds récoltés sont également reversés à l’Institut Gustave Roussy afin de continuer la recherche. 

 

Il adore Uini Atonio qui est d'ailleurs le parrain de l'association. Quand il le voit, c’est tout de suite le bonheur

Marie Dubois, maman de Gaspard qui a fondé l'association Décrochons la lune pour Gaspard !

Afin de récolter les fonds nécessaires, leur vient l’idée d’organiser des événements caritatifs. Après le succès du premier événement organisé avec le club de voile des Plates de La Rochelle, c’est le Stade Rochelais qui apporte son soutien à Gaspard. Marie et Nicolas Dubois se sont d’abord tourné vers les clubs sportifs où leurs enfants étaient inscrits pour ces actions caritatives. "Ce sont des événements qui font du bien à Gaspard comme à nous, souligne Marie Dubois. On a vu son état remonter d’un petit cran après la journée de voile."

Le rugby occupe une place encore plus importante pour Gaspard. Il adore particulièrement Uini Atonio. "Quand il le voit, c’est tout de suite le bonheur", constate Marie Dubois. Le pilier du Stade Rochelais et de l’équipe de France sera présent au tournoi de rugby, en tant que parrain de l’association. Il amènera avec lui certains de ses coéquipiers. Le Stade Rochelais s’engage pleinement pour Gaspard.

Pour l’ancien joueur et à présent responsable de l’école de rugby du Stade Rochelais, Steven Sparks, organiser ce tournoi avec l’association Décrochons la lune pour Gaspard était une évidence. "Nous souhaitons être solidaires. C’est une famille que l’on connaît bien car les frères et sœurs de Gaspard ont été licenciés au club", déclare-t-il. Ils sont plus de 200, jeunes et moins jeunes, inscrits au tournoi de Rugby Toucher à 5. "Tout cela dans un esprit festif, car c’est aussi l’occasion de se retrouver", précise Marie Dubois, enthousiaste. Plus que le rugby, à 18 heures, au coup d’envoi de la compétition, c’est l’occasion de soutenir Gaspard et de lui donner de la joie qui trônera. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rochelais cancer santé société rugby sport top 14