Top 14. Le Stade Rochelais sur son 31 pour disputer son dernier match de l'année à Perpignan

Après un faux pas la semaine passée contre l'UBB, les Maritimes auront à cœur de se racheter à Perpignan, avant-dernier du Top 14, à l'occasion de la 14e journée de championnat samedi 31 décembre.

Une équipe de haut de tableau contre une équipe qui joue le maintien. Sur le papier, le Stade Rochelais, cinquième de Top 14, est favori face à Perpignan, avant-dernier du championnat. Mais les Maritimes viennent de vivre deux défaites. Le 3 décembre dernier, sur le terrain du Stade Français (27-14), et le 23 décembre, à domicile contre l'Union Bordeaux Bègles (8-12).

Pour ce match du 31 décembre, les Maritimes auront donc à cœur de se racheter. "On part un peu en commando parce qu'on doit rattraper cette défaite et montrer un autre visage", a analysé Sébastien Boboul, l'entraîneur des trois-quarts, lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

"Ce sera un test de caractère pour nous, a ajouté Jonathan Danty, on a besoin de savoir où on en est après nos deux défaites à domicile."

C'est une grosse remise en question et une grosse remise au boulot. On fera les comptes à la fin du match contre Perpignan.

Jonathan Danty, centre Stade Rochelais

L'USAP a beau pointer à l'avant-dernière place du championnat, les Occitans demeurent redoutables à domicile. Les Rochelais qui avaient encaissé une cinglante défaite (22-13) en octobre 2021 en gardent un cuisant souvenir. À l'image de Pierre Boudehent. "L'année dernière, on a joué Perpignan comme la petite équipe, se rappelle le 3e ligne, on a payé notre excès d'orgueil en perdant là-bas."

Mais cette année, on y va vraiment pour jouer une grosse équipe. A Perpi, on sait que le climat est hostile.

Pierre Boudehent, troisième ligne Stade Rochelais

Le coup d'envoi de la rencontre est à 17 heures. En cas de défaite, les Maritimes pourraient sortir du Top 6, ce qui plomberait l'ambiance du réveillon qu'ils passeront dans le bus du retour pour La Rochelle.