Un collectif d'entraide vient de voir le jour à la Laigne, pour éviter les arnaques après le séisme

durée de la vidéo : 00h01mn33s
Un collectif vient de se créer à la Laigne pour aider les sinistrés dans les travaux de réhabilitation après le séisme du 16 juin dernier. Reportage de Noémie Furling, Christelle Nicolas et Sandy Renault. ©France télévisions

Des habitants de la Laigne, la commune la plus touchée par le séisme du 16 juin, se sont constitués en collectif. Ils veulent aider les habitants sinistrés à éviter les arnaques dans le processus de reconstruction des maisons

Très fortement touchée par le tremblement de terre du 16 juin dernier, la commune de La laigne en Charente-Maritime reprend vie peu à peu. Mais pour les habitants les plus sinistrés, le chemin est encore long et possiblement semé d'embûches.

C'est la raison pour laquelle un collectif d'habitants s'est constitué. II a pour but d'apporter de l'aide dans les dossiers d'assurance et dans les chantiers de reconstruction ou de réhabilitation. " Le but ce n'est pas d'entrer en conflit avec les assureurs, mais de retrouver votre maison telle qu'elle était avant le séisme" explique Matheu Priez, le président du collectif à un habitant sinistré.

Le collectif a été créé le 22 juillet dernier parce que beaucoup d'habitants s'inquiétaient de l'avenir de leur maison " 80% des habitants considèrent qu'ils vont se faire avoir, donc, nous on est la pour leur expliquer qu'ils ont des droits et qu'on veille à ce que ces droits soient respectés.'' précise le président du collectif

durée de la vidéo : 00h01mn33s
Un collectif vient de se créer à la Laigne pour aider les sinistrés dans les travaux de réhabilitation après le séisme du 16 juin dernier. Reportage de Noémie Furling, Christelle Nicolas et Sandy Renault. ©France télévisions
Manon Airault, la vice-présidente du collectif est une sinsitrée. Après avoir passé de longs mois à  restaurer et aménager sa maison, elle a subi des gros dégats lors du tremblement de terre. Au point que sa maison est désormais classée rouge. Mais sa connaissance des travaux a été une aide pour elle " Moi, je rencontrais des difficultés en ayant des connaissances dans le bâtiment, alors je m'imaginais des gens qui n'avaient pas ces connaissances et qui allaient devoir faire confiance les yeux fermés et  qui ne pourraient pas s'en sortir avec une indemnisation pour restaurer leur maison." confie-t-elle..

Le collectif va organiser le 9 septembre une réunion avec les habitants sinistrés, les élus, un avocat et des experts en construction.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité