"Une bouffée d’oxygène pour embellir notre village" : les aires d'accueil de camping-cars font le plein avant l'été

En ce mois de mai 2024, les aires de camping-cars font le plein. Régulation du stationnement, services de qualité et visites touristiques : les atouts ne manquent pas pour les communes. Exemple en presqu'île d'Arvert, en Charente-Maritime.

Sur l'aire de camping-car de Mornac-sur-Seudre, en Charente-Maritime, Richard Lheureux profite d'une belle journée ensoleillée. En ce mois de mai 2024, il est un des nombreux camping-caristes qui ont choisi de faire étape dans ce village, considéré comme l'un des plus beaux de France. "On visite un peu plus la France, il y a de belles régions à voir. On a de l'électricité, de quoi recharger en eau et c’est sympa, le petit train passe sur le côté", souligne le retraité originaire du Nord. "On était déjà venus, on est revenus pour rester un peu plus longtemps."

Le mantra du camping-cariste, "on roule et quand c’est bien, on s’arrête", semble particulièrement adapté aux services proposés sur cette aire d'arrêt. Elle se situe à proximité immédiate de Mornac-sur-Seudre, sur la presqu'île d'Arvert, une des zones touristiques les plus fréquentées. Depuis l’ouverture de cette aire, il y a deux ans, 20 000 touristes itinérants ont marqué l'arrêt dans le village de 800 habitants.

Un apport économique...

Le maire Emmanuel Crétin (sans étiquette) est à l'origine du projet : "Le village est très prisé et on avait en général une vingtaine de camping-cars garés sur le parking gratuit. On manquait de place pour les voitures. On ne pensait pas que cette aire allait attirer autant de camping-cars. Pour l'Ascension, c'était blindé, sur tout le territoire."

Le pari est gagnant pour la commune, car selon le maire, en hiver, près de la moitié des 32 emplacements serait occupée. Cette aire représente aussi un gain économique pour la petite commune, propriétaire des lieux qui sont gérés par une entreprise spécialisée dans le tourisme itinérant. Chaque année, l'aire de camping-car rapporte environ 30 000 euros à la ville. "Même si on est un des plus beaux villages de France, on est une commune pauvre, et c'était compliqué pour faire pas mal de travaux sur le village. C’est une bouffée d’oxygène pour embellir encore notre village", affirme Emmanuel Crétin. "À un moment donné, on avait beaucoup de camping-cars, ça ne rapportait pas à la commune."

>> À LIRE AUSSI : Pourquoi trouve-t-on de moins en moins d'emplacements nus dans les campings ?

... à condition de proposer une offre de qualité

À Mornac-sur-Seudre, les aménagements ont été pensés pour faciliter la vie des camping-caristes : une voie douce entre l’aire et le village, des liens poussés avec les 51 magasins et les 14 restaurants. À quelques kilomètres de là, aux Mathes se trouvent trois aires d’accueil pour camping-car.

Les camping-caristes sont autant de clients potentiels pour les petits commerces qui s’y trouvent. "Sur le hors-saison, on peut avoir un accueil qualitatif, quand les établissements de plein air sont fermés. La boulangerie, à La Palmyre ou sur Les Mathes et les petits supermarchés ressentent cette activité sur le hors-saison", décrit Céline Augustin, adjointe au commerce et aux sports maire des Mathes.

Les petits commerces ressentent cette activité sur le hors-saison.

Céline Augustin

Adjointe au commerce et aux sports maire des Mathes (Charente-Maritime)

"Si on devait compter ce que ça nous coûte, il faudrait compter les déchets, la borne WiFi, l’entretien des espaces verts", constate Marie Bascle, maire des Mathes (sans étiquette). "On ne regarde pas ce que ça peut nous rapporter, mais d’avoir un accueil de qualité, faire vivre les commerces et visiter la belle nature qui nous entoure."

La Charente-Maritime est le second département le plus équipé pour accueillir les campings-cars, avec une centaine d'aires d'accueil au total. Le Morbihan et le Finistère complètent le Top 3. En France, environ 1,5 millions de personnes voyagent en camping-car.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité