Pont de l'île de Ré : l'approvisionnement des supermarchés perturbé par les interdictions de circulation

Après la visite technique effectuée cette nuit, le pont de l'île de Ré est toujours sous surveillance. L'interdiction de circuler pour les camions de plus de 40 tonnes est maintenue. Cette mesure commence à poser des problèmes sur l'île, notamment pour l'approvisionnement des commerces.
Les mesures de restrictions de circulation restent en vigueur sur le pont de l'île de Ré.
Les mesures de restrictions de circulation restent en vigueur sur le pont de l'île de Ré. © Didier Gomez/ France 3
La visite d'inspection menée cette nuit par des services spécialisés de l'Etat et du département a conduit à la reconduction des mesures de sécurité et de restriction de la circulation prises après la découverte de la rupture d'un des câbles sous le tablier. Une visite quotidienne de l'ouvrage va continuer à être effectuée. Les travaux vont pouvoir commencer d'ici une à deux semaines pour effectuer le remplacement du câble défectueux ainsi que des contrôles sur les autres. Ils seront effectués de nuit avec une limitation de tonnage pour les transports de marchandises à 3,5 tonnes et avec une circulation alternée.

En attendant, les restrictions à la circulation sont les suivantes :
Ces mesures et notamment l'interdiction de circuler pour les camions de 40 tonnes commencent à poser des problèmes sur l'île, tout particulièrement pour l'approvisionnement des supermarchés. C'est le cas pour les carburants.
"Pour l'instant, on est pas livré en carburant donc là, on est en rupture de gasoil sur la station de La Flotte. On attend une livraison mais pour l'instant, ils n'ont pas trouvé de solutions pour les camions" constate Jean-Christophe Denis, directeur d'une grande surface sur l'île.
Les responsables de magasins et les transporteurs dénoncent le fait que l'interdiction est aujourd'hui prononcée au regard de la carte grise et non du chargement du camion. Le conseil départemental annonce que désormais le contrôle portera donc sur le nombre d'essieux. Les poids-lourds comportant plus de quatre essieux ne pourront pas emprunter le pont.


Plus d'informations avec le reportage d'Olivier Riou, Didier Gomez et Sandy Renault :
 
pont île de Ré
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie