Quatre candidats pour le deuxième tour des municipales à Saintes : les Verts tournent le dos à une union de la gauche

Publié le Mis à jour le

Les électeurs de Saintes auront le choix entre quatre candidats pour ce deuxième tour des municipales le 28 juin prochain. Les Verts ont décidé de tourner le dos à la liste de gauche pour faire alliance avec deux autres candidats.

Il y aura bien une quadrangulaire à Saintes pour le deuxième tour des élections municipales.
Quatre candidats étaient en position de maintien à l'issue du premier tour du scrutin. Les écologistes ont choisi de se rapprocher de Pierre Dietz (DVG) et de Pierre Maudoux (MoDem) alors que leur liste conduite par Renée Benchimol-Lauribe (EELV) "Saintes Vert l'avenir, demain notre ville" avait totalisé 9,34% des suffrages, et ne pouvait donc se maintenir au second tour.

Une liste d'union menée par Pierre Dietz

Cette liste d'union sera menée par Pierre Dietz. Arrivé quatrième au soir du premier tour, l'ancien adjoint au maire socialiste Jean Rouger avait totalisé un score de 17,6%. Ce mardi 2 juin, il a scellé sa nouvelle liste désormais baptisée "Unis pour Saintes" en pactisant avec les deux candidats arrivés derrière lui : le centriste Pierre Maudoux (11,83%) et la candidate d'EELV.

Une première à Saintes 

Les trois candidats occuperont les premières places de cette nouvelle liste tandis que les places suivantes sont attribuées au prorata des résultats du premier tour. La candidate des Verts se réjouit de cet accord.

C'est une première à Saintes, il n'y a jamais eu d'union de liste au deuxième tour, nous nous sommes engagés pour une représentation équitable, un programme commun, c'est inédit.
Renée Benchimol-Lauribe (EELV)

Les Verts ont fait le choix de ne pas faire alliance avec la gauche, dont la liste La France Insoumise menée par Rémy Catrou a obtenu 19,1% des voix au premier tour. L'objectif des écologistes étant clairement de faire obstacle à la réélection du divers-droite Jean-Philippe Machon.

"Je suis dans l'opposition de M. Machon depuis des années, son bilan est désastreux, sa politique n'a profité ni à l'écologie, ni à l'économie, ni à la ville", assure Renée Benchimol-Lauribe qui estime que la liste menée par Pierre Dietz portera des valeurs écologiques en matière de transport, d'énergie, de végétalisation. 
"On a prévu de travailler sur la base du partage des responsabilités et d'associer les Saintais au choix", se réjouit la représentante d'EELV.

Les autres candidats 

  • Le maire sortant DVD Jean-Philippe Machon est soutenu par Les Républicains et La République en marche, il est arrivé en tête avec 21,6% des voix.
  • Bruno Drapron, UDI, est un ancien membre de la majorité du maire sortant Jean-Philippe Machon. Il a quitté la majorité pour mener un groupe d'opposition au sein du conseil municipal. Ce candidat centriste a obtenu 20,5% des suffrages.
  • La liste d’Union de la gauche, conduite par Rémy Catrou (LFI) a totalisé 19,12% des voix.
Les municipales de 2014 à Saintes
En 2014, Jean-Philippe Machon avait été élu au deuxième tour avec 55,73% des voix face à la candidate PS Isabelle Pichard-Chauché. Le taux de participation avait été de 58,72%.