• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

À Royan, des habitants s'opposent à la construction de logements et d'une maison de santé

Sur les 9 600 mètres carrés d'espace vert, seuls 3 500 seront sacrifiés pour les nouvelles constructions / © José Sousa - FTV
Sur les 9 600 mètres carrés d'espace vert, seuls 3 500 seront sacrifiés pour les nouvelles constructions / © José Sousa - FTV

À Royan, les travaux de réseaux d'un nouveau projet de construction, initiés par la municipalité, au coeur du quartier de la Renaissance ont débuté il y a quelques jours. Un projet qui divise certains habitants. Ils ont crée depuis une semaine un collectif pour s'opposer à ce projet.

Par Luc Barré

Certains attendent que les collectivités construisent des logements ou encore des maisons de santé afin d'avoir notamment un médecin à proximité, mais d'autres s'opposent à des projets de constructions.

C'est le cas à Royan. Des habitants sont inquiets et en colère contre la mairie. En effet, d'ici trois mois, une maison de santé, 15 logements sociaux et 15 maisons individuelles vont être construits en bordure d'un espace vert. Certains riverains craignent de nouvelles nuisances et surtout une dévalorisation de leur bien.

Nous tenons à ce que ce quartier ne soit pas surpeuplé par rapport aux petits accès, ici les rues sont très petites. Ce n'est pas un quartier qui est fait pour des sollicitations et c'est pareil au niveau des habitations. 
- Sylviane Mioulet, Habitante depuis 1972

À la mairie , on se veut rassurant. Le maire explique que sur les 9 600 mètres carrés d'espace vert, seuls 3 500 seront sacrifiés pour les nouvelles constructions. Ici, une maison de santé pluridisciplinaire accueillera trois nouveaux médecins, c'est un besoin vital pour la ville de Royan selon le maire. 

10% de logements sociaux à Royan

Avec 10% de logements sociaux, Royan est à la traîne car la loi en impose 25%. 
Ces 15 logements sociaux supplémentaires sont donc les bienvenus pour d'autres habitants qui pourront ainsi bénéficier de logements à loyer modéré.

Plusieurs propriétaires ont fait un recours auprès du tribunal administratif pour annuler ce projet de construction. 
La maire quant à lui invite les habitants du quartier de la Renaissance à une réunion publique le 22 juillet prochain. 

Sur le même sujet

Des crapauds au coeur d'une polémique au Moto Cross de La Tremblade

Les + Lus