Royan : le projet d'un monument pour les victimes des bombardements de 1945 crée la polémique

Le monument mémoriel aux victimes des bombardements de 1945 doit érigé au-dessus de la plage du Chay à Royan. / © France 3
Le monument mémoriel aux victimes des bombardements de 1945 doit érigé au-dessus de la plage du Chay à Royan. / © France 3

La mairie de Royan, en Charente-Maritime, envisage d'ériger un monument en souvenir des victimes des bombardements alliés sur la ville le 5 janvier 1945. Des opposants à la municipalité dénoncent ce projet qu'ils estiment trop coûteux.

Par Christine Hinckel

Le maire de Royan, Patrick Marengo, et sa majorité municipale souhaitent faire construire un monument mémoriel sur le site du Fort de Chay au dessus de la plage. Il sera destiné à rendre hommage aux victimes des bombardements effectués par les forces alliées sur Royan le 5 janvier 1945. Un déferlement de bombes s'était abattu sur la ville occupée par les Allemands. 442 Royannais ont été tués et entre 300 et 400 blessés. 


Un coût trop élevé pour l'opposition

L'opposition dit ne pas vouloir remettre en question la nécessité de rendre hommage à ces victimes mais elle conteste le coût du projet de la mairie. Celle-ci a alloué une somme de 100 000 euros pour la construction de cette œuvre mémorielle. Pour les élus de l'opposition, il serait plus judicieux de restaurer le carré de recueillement qui existe déjà au cimetière des tilleuls.
"Notre opposition est liée au coût mais c'est aussi lié à la démarche un peu personelle du maire parce que ça mérite que l'on interroge les Royannais pour l'emplacement de cette œuvre et peut-être aussi qu'elle coûte moins cher à la ville, c'est à dire avec une souscription comme il a l'intention de le faire" explique Régine Joly, élue d'opposition (LREM).


"J'irai jusqu'au bout de ce projet"

A l'heure actuelle, trois artistes ont été retenus pour réaliser cette œuvre de 6 mètres de haut et qu el'on verra de terre comme de mer. Patrick Marengo, le maire de Royan, tient à ce que le monument soit le plus visible possible.
"Je ne veux pas continuer à me recueillir au fin fond d'un cimetière. Ce que je veux, c'est que les jeunes en passant devant ce monument comprenne ce qu'a été cette ville et ce qu'elle est devenue. Je ne bougerai pas, j'irai jusqu'au bout de ce projet" nous affirme-t-il.

Plus d'informations avec le reportage de Frédéric Cartaud et Franck Levasseur :
Royan : polémique autour d'un monument en hommage aux victimes des bombardements de 1945
La construction d'un monument en hommage aux victimes des bombarements de janvier 1945 fait polémique à Royan. Reportage de Frédéric Cartaud et Franck Levasseur Intervenants : Patrick Marengo, maire de Royan (LR) et Régine Joly, élue d'opposition (LREM) archives - images ECPA

Sur le même sujet

Les + Lus