Cet article date de plus de 5 ans

Saintes : l'opposition saisit le tribunal administratif dans l'affaire du 4x4 du maire

Le maire divers droite de Saintes avait fait racheter par la commune son ancien véhicule de fonction sans en informer ses adjoints ce qui avait provoqué leur colère. L'affaire est portée devant la justice par l'opposition municipale de gauche qui a saisi le tribunal administratif de Poitiers.

Le véhicule qui se trouve au centre de la polémique saintaise est un 4X4 de la marque BMW.
Le véhicule qui se trouve au centre de la polémique saintaise est un 4X4 de la marque BMW. © M 93
L'opposition municipale a saisi le 17 juillet dernier le tribunal administratif de Poitiers en demandant l'annulation de la délibération du conseil municipal du 19 juin dernier, révèle aujourd'hui le quotidien Sud-Ouest. Séance pendant laquelle la vente du 4x4 de marque allemande avait été enregistrée. L'opposition demande l'annulation de cette vente.


Les excuses du maire

Devant les réactions de colère suscitées par cette vente y compris au sein de son camp politique, Jean-Philippe Machon, le maire divers droite, avait présenté ses excuses et admis s'être "trompé" et avait indiqué qu'il rachèterait le 4x4.
Il avait souligné qu'il "n'y avait eu aucun enrichissement personnel" car il n'a "jamais été propriétaire de la voiture" même s'il reconnaît qu'il "l'utilisait" dans le cadre de ses fonctions.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société